lundi 22 août 2011

- course vélo (Bonzac - 33) & Ö TILL Ö en point de mire ...


Vendredi soir chaud pour cette course de GS et 3ème cat UFOLEP où 70 coureurs viennent se mesurer les uns aux autres sur une boucle de 3km.
4 tours de chauffe avec Raph' puis roule ma poule !

Début étonnement calme, personne ne veut rouler .. j'assure le rythme sur la fin du 1er tour et hausse même la cadence sur la montée de 350m qui nous voit franchir une 1ère fois la ligne.


Quelques mots avec Raph' puis çà continue à se regarder. Un p'tit jeu attaque, je le suis et nous faisons le trou.
Pas assez puissant le gamin, ce n'est pas le compagnon idéal ... je coupe mon effort .. une gars de Montendre revient de l'arrière avec le peloton à 200m derrière... j'hésite mais lui emboîte le pas finalement. Un autre gars de Salleboeuf arrive à nous rejoindre. Rapidement nous reprenons le p'tit jeune (15 ans !!). C'est la bonne échappée ...

Généreux dans l'effort je travaille beaucoup pour conserver l'écart, joue les sprints (deux gagnés et une deuxième place) . Idem pour le gars de Montendre, y bosse le type ! Celui de Salleboeuf semble à la peine, tire la langue et ses relais sont poussifs. Quant au cadet il gicle dans les bosses mais manque de puissance dans ses relais (tactique ??)



Bref à 2 tours du terme je sens que les quadriceps font la tronche (1h40 - 23km couru la veille pour Ö TILL Ö) mais garde bon espoir de partir sur le plat et assurer la dernière montée ...
Cela ne se déroulera pas comme çà ... une mine du cadet et nous v'là marron chocolat ... j'arrive plus à assurer le rythme ... pire, à un tour du terme, plus rien, plus de jus, plus de gaz ... je me fais lâcher par les 2 autres gars.
Victoire du jeune cadet, devant le coureur de Salleboeuf ... les 2 moins "costauds" de l'échappée sans aucun doute ... y'a pas, le vélo çà se la joue aussi (et surtout) tactiquement !

Une 4ème place, bien content car pris beaucoup de plaisir et, pour une fois, sans frayeur au sein d'un groupe de coureurs.







Et maintenant place à Ö TILL Ö ... nous sommes à 15 jours du but .. je viens de terminer les 2 semaines les plus chargées et autant dire que je suis naze !!!!!
Beaucoup de mal à récupérer musculairement et, pour couronner le tout, une aisance cardiaque envolée ... sur toutes les allures j'ai pris minimun 10 puls (sur-entraînement ???)

Bon du coup va falloir penser à se gérer davantage cette semaine (S-2) sachant en plus qu'avec mon acolyte Lucho nous avons le Raid du Champion ce samedi 27 et le sprint CLM/équipe de Cognac le lendemain !


lundi 1 août 2011

- Duathlon D3 et CD - Bergerac (24) - 31 juillet 2011


DUATHLON D3


Une 1/2 finale (Sud) D3 en duathlon et un CD au programme de ce dimanche 'caliente' du côté de Bergerac.

Les gars sur le duathlon doivent être au turbin dès 9h00 du matin, ce qui vous laisse imaginer, pour nous les girondins, l'heure matinale à laquelle il a fallu ouvrir ses p'tits yeux ;))
A 10h15 ce sera le tour du triathlon, toujours pour une demi Sud de D3.

Il fait déjà très bon sur la ligne de départ, nous sommes un petit pack d'une quarantaine de concurrents ... l'ensemble est très jeune, moi le S4 barbu (ou presque) dénoterait presque ;))



Au départ j'assure le train en-tête sur 300m malgré une légère côte. Cela ne me semble pas aller très vite, même s'il ne s'agit "que de D3", et effectivement une accélaration d'un dijonnais suivi d'un rodézien se produit. Un dizaine de gars passeront dont Morgan ....
A un rythme régulier sur la suite j'essaie de gérer et de penser à ma T1, je suis en compagnie de 4 gars et Morgan à moins de 50m ... avec le drafting derrière il vaut mieux être bien entouré !
T1 bien maitrisée et comme prévu nous enfourchons le vélo à 4.

CAP 1 : 17'43 - 5200m

Nous revenons sur Morgan au bout de 2km, un groupe de 3 en point de mire ... il nous faudra encore 3 ou 4 km pour les reprendre. Nous sommes donc 8 derrière avec un groupe de tête de 4 hommes.
Sur cette boucle de 20,5km le groupe de 8 s'est constitué au moment où nous sommes dans la partie difficile du parcours (4 côtes successives).
Après le demi-tour, et pour revenir sur Bergerac, la route est davantage propice à l'organisation de "la chasse" ... malheureusement les stratégies feront qu'entre ceux qui ne veulent pas rouler (car ils ont des hommes devant) et ceux, bien plus malhonnêtes, qui feintent crampes et agonie, la majorité du boulot sera effectuée par Morgan et moi, bien aidé par un homme d'Aubagne.
Je ne vous cache pas que çà m'agace sur le coup, mais on a beau couper notre effort, essayer de négocier ... rien n'y fait. Alors au lieu de se faire reprendre, nous bossons en tête sachant pertinement qu'on va se faire b**** en beauté sur la dernière course à pied !
Malgré quelques tentatives de sorties sur la fin nous posons à 8.



Vélo : 32'48 - 20,5 km (T1 comprise)

Comme prévu les hommes frais prennent le large sur la 2ème cap ... mais ne soyons pas médisant ... ils avaient couru déjà plus vite sur la 1ère cap ! Morgan ayant fait une meilleure T2 et étant parti plus vite que moi je l'ai en point de mire, je reviendrai sur lui et nous finirons ensemble en 10 et 11ème place ... se faisant sauter sur la ligne par celui-là même qui, sur le vélo, m'avait dit : " je pourrais pas courir derrière, j'suis mort .. j'ai des crampes ..." ... Quel bel esprit du sport, tiens !!



CAP 2 : 11'36 - 3100m (T2 comprise de 38")


Résultats : les équipes de Carbon Blanc Triathlon (Duathlon & Sprint) sont qualifiées pour la Finale D3)

Résultats - INDIVIDUEL _____ PAR EQUIPE





Courte Distance CLM


L'après-midi place au CD CLM, je crois que c'est ma 3ème participation .. la 1ère en 2007 lors de mon année d'apprentissage. Que cela passe vite ...

Parti dans les derniers, juste avant 16h00, je réalise une nage correcte et avec de très bonnes sensations. L'aller dans la Dordogne, contre le courant, me semble cependant interminable. Ce n'est pas tant la difficulté physique que le courant qui me gêne mais l'impression que cette bouée ne se rapproche pas .. en tous cas pas assez vite !
Peut-être trop au milieu de la Dordogne sur cette 1ère partie, je ne sais pas ?? En tous cas, sur le retour je décide de rester également au milieu, imaginant ainsi profiter du courant ...
Au final pas de chrono transcendant, en tous cas pas au niveau de mes sensations, mais juste à mon niveau si je compare à mes compagnons triathlétiques habituels.

Natation: 26'48 - 1500m (T1 comprise) : 18ème temps


Après une bonne T1, sans précipitation, j'enfouche le Canyon, plein de bonne intention. En effet lors de l'épreuve du matin j'ai bien vu qu'il était taillé pour moi ce parcours ... des bosses pas trop longues qui peuvent passer sur le 54, et un retour ultra roulant pour faire parler la puissance.
Seule différence par rapport au matin le vent semble avoir changé de direction (de face dès le départ maintenant ..) ... çà m'inquiète car j'ai l'impression, sur un faux-plat montant, de ne pas avancer là, où le matin, je me frisais la moustache.
Les bosses sont avalées sans problème, je reprend du monde et je peux avoiner comme il se doit sur le retour, Un vrai régal ! Cette 1ère boucle est expédiée en moins de 32' (donc plus vite que le matin avec le groupe de 8).



Moins à la fête sur la 2ème boucle, j'appréhende les bosses .. et en effet elles seront difficiles à gravir ... je suis vraiment à la peine ! Là je sens les efforts consentis le matin sur le duathlon, les quadriceps sifflent !! Heureusement le dossard 405 qui me double,que je repasse, qui me redouble dans les parties les + pentues me relance pour ne pas perdre trop de temps.
Sur le retour encore une bonne partie de manivelle, même si je sens cette fois qu'avec des jambes plus fraîches je pourrais mettre une ou 2 dents de moins.

Bref c'est tout de même le 3ème temps en étant à 48s de Benji' Sanson et à 32s de Pierre Gaspariau ... c'est pas rien (et donc pas peu fier) quand on connaît leur talent sur un spad.



Vélo: 1h04'44 - 41km 3ème temps



A pied je pars convenablement, sur un tout petit 3'45/km, et je suis plutôt pas mal .... J'ai juste l'impression qu'avec cette chaleur, mentalement, cela va être difficile. Et pourtant j'aime çà la chaleur, mais là le fait de devoir faire 2 tours me sape d'emblée le moral.
A la fin du 1er tour les premiers signes de moins bien apparaissent ... le cardio descend et je n'arrive pas à garder une foulée dynamique. Aie ...
Heureusement, là encore, je suis avec un gars qui a le même rythme, je me calque sur lui tout en essayant de ne plus penser à rien (vachement facile, tiens .. !!) ... puis tout d'un coup, vers le 7ème km, je lâche. C'est le début de la fin ...
Ma vitesse chute à 5'/km, mes jambes ne me soutiennent plus vraiment et j'ai une faim de loup. C'est l'hypo + coup de chaud !! Je ne veux pas m'arrêter mais j'y serai contraint au moment où il faut monter un faux-plat. Intérieurement je suis déçu mais bien que titubant cela me fait un bien fou ...
Je ne sais pas combien de temps cela à durer mais, grâce à P-A, je repartirais sur les derniers hectomètres à 10 km/h. Exténué, étourdi ... j'ai beau être conscient à l'arrivée j'ai comme cette impression de ne plus avoir les yeux en face des trous. Il me faudra plusieurs minutes après m'être réhydraté et avoir dévalisé le ravito pour retrouver mes esprits.

Sans doute une des course à pied les + difficiles jamais vécu, j'espère que çà me servira pour la suite ...

8ème au scratch, ce n'est finalement pas trop mal ... mais c'eut été intéressant de réussir ma course à pied !!!


CAP : 42'43 - 10km 17ème temps

Les résultats : www.liscriado.com

8ème / 160 arrivants


Crédit PHOTOS : Cyrielle DUPONT