dimanche 27 février 2011

- Préparation Marathon de Paris - Semaine 2

Un début de semaine très pénible où je suis hyper fatigué, les jambes lourdes, sans tonus. Mieux en fin de semaine, avec le soleil en plus !!

* Lundi 21/02:

musculation 1h : spécial "Lucho" dont 20' rameur

* Mardi 22/02:

cap midi : 6*600m en 1'55 - R1'05 --> séance très dure, je devais faire 2*5*600 mais pas pu :-( Au taquet côté Fc et lactique dès la fin du 3ème. Incompréhensible ..

vélo soir : 20' rameur +40' HT vélocité récup'

* Mercredi 23/02:

piscine midi : 3800m - 1h15

musculation 1h : spécial "Lucho" dont 20' rameur

* Jeudi 24/02:

cap matin : footing 1h30 à 12km/h

vélo HT midi : 50' - travail PMA

piscine soir : 45' - 2000m

* Vendredi 25/02 :

cap midi : 5000m AM sur piste en 18'31 : 3'37/3'42/3'41/3'46/3'45 --> trop rapide (cible 3'45) avec une Fc trop haute de 4/5 bpm. Dommage, j'ai mal bossé .. mais je retenterai en me forçant à rester dans la cible cardiaque

* Samedi 26/02:

- footing à jeun 45' - 9,5km

- 10km des Coteaux de Bassens : CR ici

* Dimanche 27/02:

vélo matin : 97km - 3h27 --> travail de force 70rpm sur 30'

Bel exemple de complémentarité entre vélo et cap. Au lieu d'aller courir 1h45 j'ai préfère faire une faire une longue sortie vélo moins traumatisante, et qui me permettra d'être plus en jambes pour la S3. Bon ok je n'ai pas bossé l'AM mais je me rattraperai

--> total hebdo S2 à pied = 70km

--> Poids S2 : 78,2kg

- 10km des Coteaux de Bassens (26/02/2011)

Prévu dans le plan marathon en fin de S2 j'ai trouvé ce 10km pas trop loin de la maison.
Une aubaine ?? pas si sûr ... j'ai vraiment pas envie, mais pas du tout envie de me faire mal sur 10km ce jour là. En plus ma cheville gauche me fait des siennes et une ampoule me titille le talon depuis le footing matinal . Rien de grave mais bon ..

C'est donc sans grand enthousiasme que je vais essayer de passer sous les 36' (obj. mini vue la forme du moment). La météo n'est pas de la partie, un crachin est tombé toute la matinée, et là, sur les coups de 15h c'est un bon vent de SO qui nous perturbe pas mal ..

Parti dans les pas de Francis Ingles et Cédric Lartigue je suis bien au chaud sur un p'tit km.

Le départ

Nous descendons du Domaine de Beauval mais nous avons vent pleine face. Cédric et un concurrent du 5km s'échappent. Je garde mon rythme et reviens sur eux vers le 3ème km. Je prends les commandes alors que le vent de 3/4 face me scotche sur place .. !

Quelques coteaux plus loin (où je suis à la rue comme d'hab') je suis obligé de ralentir nettement, avant de relancer franchement dès que la route s'élève moins.
A une centaine de mètres devant moi Francis déroule, nous sommes à mi-chemin et ma place de second semble assuré. (5ème km / 17'20)
Mais l'important n'est pas là, je suis là pour bosser mon allure/résistance sur 10km alors que je m'efforce de rester dans la cible cardiaque.

Le 2ème 5km sera assez tranquille, occupé j'étais à être dans les clous. Assez heureux d'avoir un bon 35' à l'arrivée sur ce 10km à distance respecté et pas vraiment roulant ... Comme disait un célèbre groupe des îles, c'est bon pour le moral !

A 400m de l'arrivée

Résultats : 2ème / 103 arrivants - 35'13

crédit photos : Charles.b - jogphoto33.net

dimanche 20 février 2011

- Préparation Marathon de Paris - Semaine 1

Bon voilà, après plusieurs mois d'entraînements ± décousus, je vais entamer quelque chose de plus carré, notamment au niveau course à pied.
Le Marathon de Paris est dans 8 semaines, classiquement le délai que je me donne pour une prépa' spécifique. Là, il va falloir également continuer l'entraînement triathlon, même si je sais, primo, qu'avec un marathon au printemps je vais avoir du mal à récupérer pour la suite mais, et c'est le secundo, cette saison 2011 n'est, de toute façon, qu'une transition vers 2012.

J'utilise toujours un "vieux plan" Jogging International (sais plus où je l'ai chopé d'ailleurs) que je suis à environ 80%. J'y rajoute pas mal d'allure marathon (AM) dans les sorties longues (SL) et, vu l'entraînement triathlon à côté, squizze des footings de récup' par une séance natation ou du vélo.

Encore une fois, et je me répète malheureusement, je vais devoir me battre mentalement pour arriver à contrôler ma masse.
J'en suis à 79 kg, pour un poids de forme entre 72-74 kg désormais ... y'a du pain sur la planche, il faut que je le balaye ... et ne pas le manger, tiens ;-))

X Lundi 14/02:

cap VMA midi : 2*5*400 en 1'12 R1' (et R3' entre les 2 blocs)

X Mardi 15/02:

piscine midi : 2500m - 50' (endurance)

muscu soir : 20' rameur + abdos/biceps + gainage

X Mercredi 16/02:

cap seuil midi : 2*10'

soir : 20' rameur + 45' HT (vélocité)

X Jeudi 17/02:

cap midi: footing 1h dont 10' AM + 30' muscu (triceps / gainage)

piscine soir : 3000m - 1h dont 10*100m + 6*50m

X Vendredi 18/02 : REPOS

X Samedi 19/02:

footing à jeun 1h - 13km

Dimanche 20/02:

vélo midi : 52 km - 1h42 (single speed)

cap PM : SL 1h40 - 22.5 km dont 15' d'AM

--> total hebdo S1 pied = 77km, bien assez pour un début de prépa'

--> Poids S1 : 79kg

lundi 7 février 2011

- Bike and Run Cestas - 06 février 2011

C'est un peu mieux armé, et une once d'expérience en plus, que Lucho et moi participons au Bike & Run de Cestas. L'année passée (c'est ici) Lucho était bien en vrac (épaules, périostites) tandis que de mon côté, après 1 mois et demi d'arrêt (blessure mollet), je n'avais que 15 jours de course dans les pattes.

Ce n'est pas pour cela qu'en 2011 nous partons plus confiant. Perso, sans parler vraiment de confiance, j'suis pas vraiment dedans. J'ai pu faire quelques séances cette dernière semaine mais c'est bien plus la naissance d'Oskar-Max qui m'a occupé l'esprit. Et ce n'est pas pour me déplaire, tiens ... mon p'tit bonhomme, avec un mois d'avance, a pointé le bout de son nez pour le plus grand bonheur de ses parents.


C'est donc avec mon père, descendu du Nord, que nous partons à la fraîche (c'est le cas de le dire ...) pour arriver sur place dans les temps. Première épreuve de la saison et donc, forcément, des ajustements administratifs à régler. Lucho et moi n'avons que notre licence 2010 à présenter :-(( Après négo avec l'orga et l'arbitre c'est donc avec une licence journée que nous participerons à cette course.
Nous sommes juste pour nous préparer, l'échauffement sera succinct mais largement suffisant finalement. Il ne fait vraiment pas chaud, le brouillard n'arrange rien d'ailleurs, mais je compte bien sur cette course pour nous apporter un peu de chaleur.
A 9h45 finalement nous nous élançons, c'est ma pomme, dossard 73 sur le torse et casque vissé sur la tête, qui lance les hostilités. Le 1er relais, avant de rejoindre mon VVTiste préféré, fait moins de 700m il faut donc écrémer de suite ...


Un peu juste toutefois, je préfère relâcher légèrement après 500m ... 3/4 gars me passent dont Carlou et sa belle foulée aérienne. C'est un peu le bordel ensuite, Lucho me lâche le VTT 100m après la zone de contact. Il faut zigzaguer, être vigilant au parcours et avancer le plus rapidement possible. Nos relais seront courts, je ne tarde donc pas, après avoir redoublé Lucho, pour, à mon tour, déposer soigneusement le Canyon afin que mon binôme le reprenne facilement.
Assez rapidement je me rends compte que nous sommes au contact avec Lafferrière/Leconte (Bergerac) et de Becht/Avezou (Bouliac) ... mais c'est encore assez dense à vrai dire.

Puis d'un seul coup (à mi-boucle peut-être ???) nous nous retrouvons sur les traces de Bouliac. Nous allons nous livrer à un mano a mano plutôt intéressant, avec 2 stratégies assez diférentes. Leur relais sont plus longs que les nôtres donnant l'impression qu'ils ont toujours un temps d'avance ....
A la fin de la 1ère boucle je me dis que la seconde ne va pas être une partie de plaisir :-/ ... je connais les qualités à pied de Jérôme Becht, et il risque de nous faire mal si on veut garder le contact. Seulement, toujours en fin de 1ère boucle (au moment de la chute de mon coéquipier dans la seule grosse partie pleine de bouillasse ;)), je m'aperçois que Jérôme n'est pas à son aise (aaah la bronchite !!), j'arrive à prendre son sillage et à creuser un p'tit écart à pied ... j'avoue que là la confiance est surmultipliée.

Au passage sur la ligne, à franchir en duo, nous sommes au coude à coude. J'en profite pour placer une bonne accélération sur Philippe Avezou, car en effet nous sommes sur une partie large et plate me convenant tout à fait.
Lucho n'est pas en reste car en appuyant les 2 ou 3 relais suivants nous creusons l'écart sur nos poursuivants.
La suite sera donc plutôt tranquille (façon de parler) ... car en me retournant dans les lignes droites je ne vois personne à l'horizon ... je me dis que maintenant il n'y a guère qu'un ennui mécanique qui peut nous faire vaciller. Et je ne crois pas si bien dire, en effet à moins de 10' de l'arrivée, au moment où je reprends le VTT, la roue avant reste scotchée dans le sable laissant la fourche orpheline. Pooow coup de stress ... mais qui ne durera pas longtemps. J'arrive assez rapidement à replacer l'attache-rapide et le disque de frein et à resserrer le tout correctement.

J'aurais eu tendance, derrière, à relâcher mais au profit d'une partie technique en boucle je m'aperçois que derrière ( ce n'est plus Bouliac) ce n'est plus très loin en fait. J'en informe Lucho, pas de repos mon gars, afin d'éviter toute mauvaise surprise et finir sur un bon train ...
Nous passons donc la ligne en vainqueur de ce Bike and Run de Cestas version 2011 (chrono 53'52 / 16km tout rond). J'ai du mal à cacher ma joie ... qu'est-ce que c'est bon de gagner, bordel !!!




Résultats: vainqueur !