vendredi 8 novembre 2013

Bilan 2013

Pour une saison de transition disons, à raison, qu'il n'y a pas eu de perte de motivation et que j'ai su aller chercher les résultats ambition(nés). Et ce n'était pas chose aisée !
Après une année 2012 débordante d'excitation il fallait pouvoir repartir et challenger autre chose qu'une qualification hawaïenne pour laquelle il convient d'ordinaire de tempérer les ardeurs .

Après un hat-trick avec mon compère Lucho sur les épreuves de Bike & Run auxquelles nous avons participé j'ai, non sans mal il est vrai, enfin franchi la barre des 2h40 sur marathon - Paris 2h39'07 -
Les jambes défoncées en fin d'épreuve, la récupération post marathon n'a pas été simple d'ailleurs mais OBJECTIF N°1 ATTEINT !!!

OBJECTIF N°2 ATTEINT également : une jolie seconde place sur le Half IM de Vichy avec notamment le meilleur temps vélo. Belle récompense du difficile travail effectué en amont.

A ces 2 objectifs 2013 je rajouterai également ma prestation convaincante sur le Trail des Côtes de Bourg. Pas peu fier de celle-là, tiens !

Donc voilà, une très bonne saison qui, je me répète était dite " de transition " et visant à préparer 2014.
J'ai de nouveau été bien aidé par mon coach Nicolas HEMET. Et il sera encore là la saison prochaine pour m'aider à retourner sur Big Island (IM Lanzarote et Francfort).

Allez assez de bla-bla ... Lanza arrive tôt ... faut aller s'entraîner ;)

A bientôt



jeudi 31 octobre 2013

Marathon Seine-Eure: meneur trois heures

km6

Déplacement du côté de la Normandie et plus particulièrement vers Val-de-Reuil en ce dimanche 20 octobre afin de clore ce chapitre sportif 2013.
Va falloir courir 42 bornes et mine de rien c'est loin, finalement, d'être une mince affaire.

km31

J'en aurais la confirmation au bout de ces 3h :) Ce fût bien, bien difficile musculairement sur les 8 derniers kilomètres.
Après un passage au semi en 1h29'15 où entre ceux qui veulent aller un poil plus vite et ceux qui trouvent le rythme trop élevé il a fallu jongler et rappeler les consignes que l'ont m'avait donné : léger positive split avec dans l'idéal un  "1h29'30 + 1h30'30".

Impossible de satisfaire tout le monde forcément, mais j'espère avoir aidé quelques participant(e)s sur ce marathon qui est bouclé en tout juste 3h.

Une bonne expérience, à renouveler à coup sûr ! Dans tous les cas il est possible que je revienne sur cette épreuve car le parcours est vraiment propice à une performance et l'organisation est vraiment au top. En espérant que ce ne sera pas en 2014, hein ;)) mais pourquoi pas dans les années juste après si la soif de chrono est toujours là .



km41

vendredi 18 octobre 2013

En roue libre .....

Le WE dernier, après une courte nuit à regarder l'IM d'Hawaii, avec mon binôme Lucho nous décidons, au regard la météo pluvieuse, de ne pas prendre de risque, et donc, d'abandonner l'idée d'aller sur le DUO Testerin.

C'eût devait être ma dernière course sous les couleurs du Bouliac Triathlon. En 2014 je rejoindrai les Pompiers de Bordeaux Triathlon où je retrouverai pas mal de têtes connues.
Merci à Bouliac pour ces 2 années compétitives, ce fût un grand plaisir !

Sinon, en vrac, quelques nouvelles :

-  pas mal de matériel à vendre d'ici la fin de l'année : vélo, capteur de puissance Quarq ... à suivre ! Manifestez-vous avant si vous êtes intéressés.

- mon oeil G n'a pas évolué et ma quadranopsie est bien installée sans possibilité de retour à la normale. C'est bien le nerf optique qui est touché, rien à faire ! Va falloir être vigilant car le foyer de toxo est et restera en moi et peut, à tout moment, se réveiller avec grande chance d'attaquer à nouveau l'oeil . Vigilance !!

- Voyage vers Lanza (mai 2014)  quasi bouclé (pas à la bourre, hein ?? ;))

- Derniers efforts de la saison 2013 : ce WE je vais courir un marathon en 3h du côté de la Normandie en tant que meneur d'allure. Une belle et grande responsabilité pour laquelle je m'attacherai à prouver la confiance placée en moi par l'organisation.

Pour finir - sur un sujet douloureux s'il en est - je voudrais adresser mes sincères condoléances à la famille de Sabrina.
Sabrina, j'ai débuté la course à pied avec elle. Aujourd'hui une partie de mes amis, de mes connaissances ou des rencontres faites autour du sport me rappellent cette pétillante Brinouille ...
Je n'arrive pas à y croire, la vie est sans aucun doute cruelle. Elle a souffert et aujourd'hui nous souffrons aussi, nombreux, de sa disparition. Adieu Sab' ...


vendredi 11 octobre 2013

Coupe de France






Voilà ... c'est terminé côté triathlon pour l'année 2013 ! Le CR ici sur le blog de mon partenaire I-RUN.FR.

Il me reste 2 ou 3 bricoles avant la fin du mois d'octobre. Toutefois le regard est déjà largement porté sur 2014 avec pas mal de changement en vue d'être encore plus costaud.



En attendant ce samedi à partir de 18h30 - et une bonne partie de la nuit ;) - c'est l'IRONMAN d'HAWAII. Un gros M**** à tous les copains et copines qui vont tout donner sur cette épreuve de rêve !!!

ALOHA

mardi 17 septembre 2013

Triath'long de la Côte de Beauté - Half ROYAN



Un dossard de dernière minute, une prévision météorologique à 10 jours annoncée plutôt encourageante et des jambes musculairement retrouvées. Sur le papier ce L de Royan promettait beaucoup !
Malheureusement, il faut bien l’avouer, les trombes d’eau ont quelque peu gâché la fête ! Mais « un peu » seulement … car l’équipe d’organisation et les bénévoles ont su tout de même rendre cette dantesque édition 2013 des plus agréables. Un énorme BRAVO à eux !

Au niveau des intentions sur cette course elle-même, arrivé là en mode « j’ai fini ma saison et viens prendre du plaisir et des repères pour 2014 », j’ai tout de même, évidemment, bien envie de me rentrer dedans et mettre à profit ma prépa’ Vichy. Sur le papier le top10 semble inaccessible avec des Poulat, Roye, Degham, Krylov, Pannier, Landon, , Pernet, Joussemet, Onillon ou Rouvier et toute l’armada rochelaise. Seulement c’est un objectif que je garde tout de même dans un coin de ma tête car, comme dit plus haut, j’ai retrouvé un niveau à pied vs Vichy qui me paraît bien intéressant.

En natation je suis surpris qu’il faille partir derrière une arche, pas forcément large, et me retrouve assez loin derrière celle-ci. Il me faut une quinzaine de secondes pour toucher l’eau et ensuite m’isoler sur la gauche afin d’éviter la masse. Tant pis je préfère nager quelques mètres supplémentaires et m’éviter des angoisses. Ce sera finalement bien mieux qu’à Vichy, en tous cas dans les sensations. Très bien !
La houle est bien présente et il me faut être vigilant pour, soit ne pas boire la tasse, soit faire un coup de bras dans le vide. Première bouée à 800m en mode « cruising half », là encore je vire large pour éviter le contact, lève bien la tête pour voir la prochaine bouée (bien visible). Retour RAS : juste accompagné de deux gars qui me permettent de ne pas m’endormir.
Mon chrono affiche 29’10 (content !) – temps officiel  [avec une partie de T1] 30’20 – 32ème temps  

Sur le vélo, parti juste en trifonction malgré les trombes d’eau et le fort vent, j’ai peur d’avoir froid. Finalement très vite rassuré, et étonnamment, cela ira très bien sur ce plan tout au long des 92km.

A retenir sur la partie vélo :

-          >> La perte de mon Edge Garmin au km 36 et, avec tout de même une hésitation, l’obligation de m’arrêter, faire demi-tour et repartir.  Je dis « obligation » car, quelques km avant,  ayant fait l’effort de doubler R.Hobson et O. Journaux ça m’embête de les laisser partir. Tant pis …

-          >> Mon 1er tour vélo à ± 310W de NP sans forcément l’impression d’être à l’arrache : les côtes de Meschers montées à l’offensive ont fait grimper cette valeur. 14ème à la fin de cette boucle je ferais toute la seconde seule avec parfois en ligne de mire quelques gars.

-         >>  Deuxième boucle plus compliquée notamment lors du dernier passage à Meschers. Là sans doute je paye les efforts du 1er tour.
-          Un chrono de 2h29 – 11ème temps – 295w NP

 A pied je sors du parc en 13ème position juste devant N.Onillon . Confiance relative car, même si le but maintenant est clairement d’aller chercher le top10, je ne sais pas comment je vais réagir après le vélo avec de telles conditions climatiques (mes muscles aiment généralement avoir bien chaud ;)) . Sur ce début de parcours les conditions sont encore plus exécrables que sur le vélo . Des bourrasques bien humides de vent viennent me gifler et me scotcher à la corniche. Vigilant du coup au tracé (je ne vois pas grand monde devant :( l’allure est à peine sous les 4’/km .. plutôt bien en deçà de l’allure visée !


Des passages dans le sable, des montées d’escaliers.. cette boucle de 7.5km est bien sympathique !  Enfin je vois du monde devant, y’en a bien 2 ou 3 là dedans que je vais reprendre me dis-je ;)
Si P.Massonneau, victime de douleurs abdominales –je suis aux 1ères loges pour le constater ;)-,  et R. Hobson sont effectivement repris je n’arriverais pas à aller chercher  O. Journaux . En cela j’aurais pu avoir un allié de circonstances pourtant en la personne de T.Renneteau : Nous sommes ensemble pour la dernière boucle de 5km (gros point positif d’ailleurs pour la lisibilité de la course que d’avoir cette boucle indépendante !!) en 10 et 11ème position. Je tente une accélération timide, ça reste au contact. Par contre quand c’est lui qui démarre je ne sais pas répondre … Il ira chercher la 8ème place. Sans, à 2km du but, reprendre D.Bardi ben j’aurais eu la place du c**.

Là du coup je rentre in extremis dans le TOP10 (4h20’25) avec une course à pied légèrement décevante (1h21 – 19,8km) mais à relativiser à la vue des conditions et au fait qu’il s’agit tout de même du 8ème temps.

Pour conclure je tiens à remercier à nouveau l’équipe d’organisation et les bénévoles pour cette superbe épreuve. Les retours des années précédentes étaient excellents. Ils le sont tout autant cette année et ce n’est pas volé … j’ai lu, et je partage entièrement cette avis, que c’est dans la difficulté que l’on reconnaît la valeur d’une organisation. Là-dessus ils sont au top !


Résultats :  10ème / 560 arrivants 





lundi 9 septembre 2013

VichyHalfTriathlon



Quasiment 5 mois après le premier objectif majeur de ma saison, le Marathon de Paris, le 01 septembre se présentait le deuxième big objo de la saison : le 70.3, L ou encore Half IM de Vichy (oui, oui on s'y perd un peu dans toutes ces appellations).

Comme je disais dans mon billet précédent, malgré une superbe prépa', j'arrivais dans l'Allier quelque peu diminué. Je ne l'ai pas joué à l'envers : lorsque à Agen je m'aligne sur le S j'y vais pour performer et donner tout ce que j'ai.
Par contre lorsque j'ai senti la pointe à l'ischio je n'ai pas hésité à jeter l'éponge. Et une semaine après je ne l'ai pas regretté au vu de la course effectuée : second  >> EnorMOUS !!


Retrouvé l'interview avec Sylvaine CUSSOT d'I-RUN pour en savoir davantage sur la course !




j'ai aimé :

-  le parcours vélo et la confiance affichée avant et pendant l'épreuve >> SMS au coach la veille " .. il me plaît bien ce parcours vélo ... ". Si j'dis ça c'est que .. hein .. je savais que j'avais moyen de sortir un beau truc.
- la gestion de mon état musculaire sans négliger la performance.
- l’ambiance générale et le WE entre potes
- relativiser -vs le Full notamment- et se dire sans cesse " .. ce n'est qu'un Half ..." ;)

j'ai moins aimé :

- le fait de ne savoir qu'à 3km de l'arrivée vélo que je suis en 4ème position.
- me retrouver seul avec J.Morel sur la 1ère boucle à pied avec obligation pour nous 2 de sauter ou passer par dessous une arche gonflable et être aux aguets pour ne pas se tromper de parcours.
- le manque de variété glucidique à la Pasta Party ;)
- pas de podium scratch sur le half et seulement les 3 premiers sur l'IM (Prize Money sur 10 têtes pourtant)

Résultats : 2ème/ 564 arrivants

podium AG M35-39

Bon et puis impossible de terminer ce billet sans évoquer les fantastiques performances de mes camarades aquitains sur Half et IM : 

Honneur au plus vieux , Jérôme B., qui vient terminer, sur le full, 1er amateur, 9ème au scratch et Champion d'Europe ETU LD en catégorie vétéran (temps 9h00'09 !). Big RESPECT !!!

Idem pour Ludovic P. en catégorie M35-39 (1er) et Pierre G. (4ème) même si ce dernier, légitimement, pouvait prétendre à mieux.

Nico N., Christophe B. et Alexandra R. pour leur bonnes performances sur le half avec mention particulière pour la dernière nommée puisqu'elle termine 2ème féminine en moins de 5h. Quelque chose me dit que l'on a pas fini entendre parler d'elle  ;)

And last but not least .. et parce que c'est en grande partie grâce à lui que j'étais à Vichy  .. je voulais absolument être là pour le voir terminer son premier Ironman .. mon Lucho qui a excellé et fait part d'une belle maîtrise pour boucler cette épreuve en 9h38 (2ème M25-29). J'étais là juste derrière la ligne vers 16h40 en ce dimanche et le voir lever les bras, frais comme un gardon, a été une des plus belles images de ce WE.

Crédit photos : Thierry SOURBIER

jeudi 29 août 2013

15km de l'île d'Aix & Sprint (S) Agen

Il y a deux semaines je participais aux 15km de l'île d'Aix. Le CR est ici .
Une course vraiment très belle et sur laquelle j'ai pris énormément de plaisir sur tous les plans ;)




Une semaine plus tard, dimanche dernier (25/08), j'étais sur le S d'Agen. Cette course à 8 jours de mon objectif de fin d'année (L de Vichy) permettait de se remettre en mode compét, d'effectuer quelques réglages et de se "finir" sur cette fin de cycle chargé.

Plein de confiance en natation j'ai pris le bouillon cette fois. J'ai été super nul et loin d'être à l'aise, quelle souffrance !!! Je me suis vu quelques mois en arrière lorsque je n'avais pas techniquement progressé.
A ma décharge le départ est donné alors que je suis en train de mettre mes lunettes, mal placé. Bref ... à deux doigts d'abandonner tant je n'avais aucune sensation !

Sur le vélo, en mode aveugle -sans données affichées sur mon compteur-, j'effectue une belle remontée (sortie 14 de l'eau , pose 5) mais en étant loin d'être super bien.
Vraiment poussif, les jambes qui gorgent très vite ... mais bon là avec le travail effectué les 2 semaines en amont c'est complètement logique de manquer de fraîcheur, qui plus est sur un format S !

Bonne T2 et au bout de 200m à pied, là par contre, je suis définitivement obligé de mettre le clignotant. Déjà légèrement tendu (comme un peu le reste d'ailleurs ;) l'ischio gauche n'a pas aimé le changement d'appuis sur le ponton et s'est vite contracturé.
Même pas déçu finalement de ne pas terminer cette course et d'aller chercher un éventuel podium. Non je suis plutôt abattu, dans un 1er temps, en pensant à Vichy une semaine après.
Tout ce dur travail, ces sacrifices, cette souffrance parfois courant août pour rien ce serait énervant, et le mot est faible !
Peu optimiste en début de semaine, là à J-3, avec l'aide de l'ostéo de la kiné je semble être sur la bonne voie pour pouvoir courir dimanche.
L'ischio semble bien solide même s'il tire un peu. Test à pied ce jour !!!


Rdv la semaine prochaine pour vous raconter ce Half IM ("L") de Vichy où j'espère bien figurer.


mardi 13 août 2013

Bon pied : Ok, bon oeil : à voir !

Comme n'est pas coutume un billet pour raconter la suite de mon aventure rétino-toxoplasmique.
Si après, pour rappel, un traitement anti-protozoaire et antibiotique d'un mois (mai) me faisant des Up&Down d'état physiologique assez violents j'ai retrouvé une forme à peu près normale à partir de juin.
Avec notamment un enchaînement très rassurant de 3 compétitions la première quinzaine de juillet on peut dire que mes soucis de santé étaient derrière moi.

Si c'est bien le cas on va dire que les séquelles sont loin d'être anodines. En effet mon dernier examen (Goldmann) , comme je le percevais depuis le début de l'infection, démontre clairement que j'ai perdu environ 1/4 de champ visuel au niveau de l'oeil gauche. Sympa, hein ???

                                                                                                       
OG
OD
           








A priori soit l'infection a endommagé des fibres optique au niveau du nerf soit c'est la rétine elle-même qui a été atteinte. Irrémédiablement ?? Seul le temps nous le dira (pas de traitement, pas d'opération ou biopsie car trop risqué). Cela peut mettre plusieurs mois voire années à récupérer. Tous les 2 ou 3 mois je ferai donc un nouveau Goldmann afin de vérifier l'évolution. En espérant qu'elle soit dans le bon sens et, au pire, nulle !

Si par moment je suis franchement gêné, d'une manière générale c'est un handicap que j'oublie complètement vu  (héhé .. ;)) que l'OD et le cerveau compensent largement ce déficit du quart inférieur gauche de l'OG. Au-delà de tout ça j'ai vraiment de la chance que mon acuité visuelle, elle, ait été atteinte seulement au pic de l'infection car là, sincèrement j'aurais été sacrément dans la m**** !

Pratiquement il m'arrive davantage que d'ordinaire de me cogner ou de me prendre les pieds si quelque chose se trouve à ma gauche en bas (désolé mon p'tit Oskar-Max de te shooter dedans  :-| ).

Côté sport je ne suis pas vraiment gêné non plus. Si en natation et à pied c'est quasi imperceptible ou peu impactant je dois, par contre, être vigilant à vélo. C'est déjà, par moment, assez dangereux comme cela pour être davantage sur mes gardes aujourd'hui. En groupe je ne vois pas forcément arriver le vélo à ma gauche, idem avec les voitures ! Alors c'est devenu une habitude, je tourne un peu plus la tête et réfléchis à deux fois avant de me décaler désormais .

Tout ceci ne m'empêchera pas d'être présent à Vichy le 01 septembre. En ce moment, et plus particulièrement fin juillet / début août, j'ai bossé durement pour préparer cet objectif de fin de saison. Il y aura un dernier cycle avant l'échéance mais je serai en vacances (encore 1 jour .. yes !!) et donc plus facilement appréhendable et assimilable.



mardi 6 août 2013

Triathlon M - Bergerac

Sur la route menant à Vichy se trouvait le M de Bergerac. Un CR sur le blog U-RUN ici pour ce qui restera une course loupée tout de même.
Un jour sans jambes, sans trop de jus ... ça arrive, et mieux vaut que cela arrive sur une course de préparation.


samedi 20 juillet 2013

Trail des Côtes de Bourg - 30 km

Voilà j'en ai terminé avec ma série de 3 compétitions en 3 semaines. Et il faut dire que tout s'est déroulé (presque) à merveille !
J'ai toujours en travers de la gorge ce DSQ sur le M d'Arsac pour m'être planté de parcours. Cette 3ème place je l'avais, bordel ! ;)
Avec une 2ème place une semaine après sur le M/équipe et une victoire sur le trail des Côtes de Bourg pour clôturer cet enchaînement je ne peux cependant qu'être hyper satisfait.


Le CR du trail est ici sur le blog de mon partenaire I-RUN.

Maintenant mettons le cap sur l'objectif prioritaire de la fin de saison : le Half IronMan de Vichy le 01 septembre. Avant je serai présent sur M CLM de Bergerac le 28.07 support des championnats d'Aquitaine


vendredi 12 juillet 2013

M - CLM/equipe Fontenay-Le-Comte

Après le M d'Arsac la semaine d'avant, dimanche dernier, sur le même format, j'étais ou plutôt nous étions en Vendée pour la 2ème étape du Challenge Grand Ouest . Le CR est ici sur le blog de mon partenaire i-run.fr.



Désormais j'ai la tête tournée vers le traditionnel Trail des Côtes de Bourg (30km) du 14 juillet. J'y vais avec la ferme intention de faire une belle course et donner le maximum. Il a fait chaud et fera très chaud malgré un départ à 8h30 et c'est tout bon pour moi ....

A bientôt !

lundi 1 juillet 2013

M - Triathlon des Chateaux - Arsac

Bilan mi-figue mi-raisin pour ce premier triathlon en individuel de la saison.
Une belle course aux avant-postes, des progrès notables en natation mais au final une disqualification !

Tout avait pourtant bien commencé. Enfin l'été est là ! Nous sommes dans un décor plutôt sympa au sein du Chateau de Giscours et y'a les copains et copines ... et la famille surtout !! Le top, quoi .. !

Une natation où cela ne castagne pas trop. C'est dense mais pas angoissant donc tempo trouvé rapidement.
Deux tours de 750m avec sortie à l'australienne, je pense nager à côté de Lucho sur le 1 er tour .. j'en ai la confirmation à la sortie. Reste à faire aussi bien sur le 2ème. Et çà se passera encore mieux pour moi, plus à l'aise ..
Sortie en 21'45 à mon chrono (23'30 avec T1 -  11 ou 12ème place)) je sors juste devant Lucho et en précédant ou en étant dans le même temps que PJ , Pat Durand ou Fred Machot . Là j'ai effectivement du concret pour m'apercevoir que je nage mieux. Quelle belle récompense du travail effectué (parfois ingrat) dans cette discipline.

A vélo, comme souvent, après une mise en route compliquée, il me faut environ 2 km pour être bien. Je remonte quelques places et me retrouve assez vite en 5ème position : check au demi-tour du 10ème km avec Poulat devant, Caillet et Carlou derrière puis Lacourt qui m'a deposé dès le début du vélo. Derrière moi y'a un groupe avec de bons rouleurs, faut pas que je faiblisse me dis-je !
Là encore mon mode diesel me fait dire que plus les km s'enfilent au mieux je me sens. Je poserai en 5ème position après un bon vélo en 280W de AP/NP, c'est bien géré quoi !




Parti prudemment sur la cap selon les consignes mais aussi en parti à cause du terrain, un sous-bois détrempée et d'enoormes ornières, je suis d'emblée surpris par la chaleur.
Bien heureux de tester, en prévision des IM de l'année prochaine, le TS ML blanc à la Sindballe, car une fois mouillé c'est hyper rafraichissant.
Arrivé au 1er ravitaillement du Chateau Angludet j'aperçois Lacourt, puis une fois doublé j'ai Caillet en point de mire ... waaaaah je suis super heureux ... nous n'avons pas fait 3km que je passe déjà en 3ème position.
Même si au profit d'une longue ligne droit en cuvette je vois Carlou là-bas au loin .. je sais que devant c'est inaccessible, sauf casse, donc là l'objectif est atteint pour moi. Faut juste assurer !
Serait-ce alors ce qui conditionna la suite ? Ai-je perdu en lucidité ?? Je ne le saurais jamais ...

Ce que je sais c'est que pendant la course, arrivant en bout de rangée de vignes je ne vois plus aucune indication fléchée. Mon sens de l'orientation me disant de partir à droite, après 2' de flottement, je le remercie car je vois à nouveau une flèche. Je suis bien sur le parcours !
Seulement quelques hectomètres plus loin c'est mon Carlou que j'aperçois .. mais derrière moi ! Là direct je me dis .. "aaarhh ... il a pris à gauche là où il n'y avait pas de flèche" . Je lui fais plusieurs signes de la main, en relâchant un tout petit peu mon effort (je suis là aussi pour bosser ma course à pied, hein ;)) , pour lui faire comprendre que je l'attends ... c'est normal, il s'est planté, il doit être devant.
Nous arrivons finalement ensemble, pour ce que j'ai cru pendant 30' à un superbe podium avec Poulat.

Il n'en sera rien .. je serai DSQ en toute logique finalement. Là à froid c'est plutôt facile de l'admettre mais sur le coup je concède facilement que j'ai tout fait, en toute bonne foi, pour expliquer que j'avais doublé les 4ème et 3ème et que j'ai cru que c'était mon coéquipier qui s'était planté. Bref ... je n'aurais sans doute pas perdu cette 3ème place (après vérif de ma trace GPS et celle de l'organisation j'ai shunté de 750m, trop court (sic !) pour permettre au gars de derrière de me reprendre je pense) mais il est vraiment, vraiment mieux que je n'apparaisse pas dans le classement. J'ai juste perdu une belle photo avec Poupoule et Carlou et quelques cartons de Médoc (çà c'est emmerdant tout de même).;))




Voilà après cette épisode malheureux, retenons, pour finir, encore une fois, cette belle natation. C'est bien la 1ère fois que significativement mes sensations dans l'eau à l'entraînement se traduisent en compétition. Comme je le disais c'est une sacré récompense pour quelqu'un comme moi qui a fortiori n'est pas doué dans la flotte. Avec du travail on peut bien progresser, tiens !!

Ce sera à vérifier fin juillet du côté de Bergerac pour le M-CLM individuel et support du championnat d'Aquitaine : je vais avoir les crocs !!!

En attendant M CLM/équipe dimanche prochain du côté de Fontenay le Comte. Houlalala .... ;)))

Resultats :DSQ


crédit photos : Loic Lopez



mercredi 26 juin 2013

De la compét' à venir !

3 compétitions les 3 prochains WE histoire de valider les heures d'entraînements ! çà va être bon, tiens ...!!

J'aurais pu être présent également sur le semi-marathon de St Louis de Montferrand le WE dernier mais des tensions musculaires, sans être (encore) au top de l'affûtage, sont venues perturber mes plans. Pas de risques à prendre, je suis donc allé bosser sur le vélo plutôt que m'abîmer sur une course où je n'avais rien à y gagner (mais sûrement beaucoup à perdre).

1ère étape : le Triathlon des Châteaux (Arsac -Médoc - distance M) dimanche 30 juin. Découverte de cette épreuve qui habituellement se déroule en avril. Ce sera ma 1ère épreuve de triathlon en individuel cette année, j'espère y faire bonne figure notamment avec un parcours vélo roulant



2ème étape : le triathlon M /équipe de Fontenay le Comte (07 juillet) comptant pour la 2ème manche du challenge Grand Ouest (Bordeaux - Fontenay - Cognac). Format en équipe hyper alléchant. A n'en pas douter nous allons souffrir mais c'est justement cet aspect, que nous partagerons pendant au moins 2h, qui sera le plus attrayant.



3ème étape : le trail des Côtes de Bourg (14 juillet) . Présent sur la version longue cette année (30km) je renoue avec ce classique de mon calendrier. C'est vrai que je participe à moins d'épreuves pédestres mais celle-là, en cette année sans IM, je me devais de la faire. Et j'ai hâte d'aller souffrir sur ce parcours ;)




samedi 15 juin 2013

Montées d'Adrénaline33



3ème édition des Montées d'Adrénaline et .. enfin .. je peux y participer !
Elle me tient à cœur cette course (c'est à domicile) même s'il s'agit de trail et que ce n'est pas forcément ma tasse de thé.

Départ prévu à 18h - c'est cool une course le soir - le temps au temps de verser 50mm de flotte en moins de 4h #terrainglissantdétrempé=chaussure de trail.
Seulement 13,3 km avec environ 250m de dénivelé, c'est rien mais c'est l'Annapurna pour moi ;)



Après un départ tout en montée sur 1km de bitume,  nous prenons des chemins herbeux, des sentiers calcaires avec de nombreux passage dans les vignes. Comme prévu c'est wet-wet-wet !
Y'a un 7km qui partait en même temps donc difficile de savoir comment je suis placé. Au bout de 3km eux bifurquent et nous nous traçons tout droit.
Voilà je peux faire le point : 4ème position avec le leader bien détaché et 2 gars pas très loin.
Sur les 10km restants je donnerais le max en prenant du plaisir mais je perdrais du terrain inévitablement sur la tête. La 4ème place conservée donc, et à nouveau oserais-je dire car je les collectionne les places du c** depuis quelques temps ;)

Bon allez je ne fais pas trop long car faut retourner s'entraîner là ! Y'a des échéances importantes qui arrivent fin juin !



lundi 20 mai 2013

CLM/équipe S - Bordeaux - 12 mai 2013



Bordeaux-Lac, premier triathlon de l'année en équipe, en ne sachant pas très bien où j'en suis physiquement.
De plus avec ce printemps aux airs de Toussaint je n'ai pu faire que mes premières séances en eau vive que quelques jours auparavant.
Pas très serein donc, même si les dernières séances vélo et course à pied sont plutôt encourageantes, avec cette choriorétinite toxoplasmique, ou plutôt son traitement, qui me fait passer du top au flop en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

Nous partons à 4 (Alex, Julien, Lucho et moi-même). Equipe homogène dans toutes les disciplines, on va se faire plaisir !


En natation (750m) je dois faire le max pour tenter d'accrocher les pieds de Lucho et Alex. Je le ferais si bien que je les emmerderais en venant leur gratter les pieds et même leur monter dessus :/
C'est cool j'arrive à tenir sans être poussé ! A la dernière bouée les poissons pilotes ne prenant pas le chemin retour vers la plage je leur gueule dessus. Une fois alertés et remis dans la bonne direction, nous reprenons notre route, il doit rester 300m, et je finis plus fort en mettant les jambes.

Transition OK - seul le fait de partir en même temps que 2 autres équipes nous pénalisent légèrement - perso je dois chercher mes coéquipiers sur la route - c'est le bordel !
Une fois groupés nous pouvons nous mettre enfin en ordre de marche. Tout de suite je sens que je n'ai pas les jambes, çà m'inquiète et surtout m'agace car la veille j'avais des jambes de feu. Foutus médocs !
Je m'accroche et réalise des relais plus courts que prévu. Parfois j'ai du mal à revenir en 4ème position, seulement une fois dans les roues je récupère plutôt rapidement.
Sur le 2ème tour (2 boucles de ± 10km) çà ira beaucoup, beaucoup mieux ...  je retrouve lentement mais sûrement des quadris digne de ce nom. Sans être exceptionnels c'est un beau vélo tout de même pour des gars qui ne roulent pas ensemble.
Y'a que la transition qui vient un peu gâcher le tableau. Là encore, avec le trafic sur la fin du parcours, nous nous apercevons pas que Julien n'est plus dans les roues. C'est Alex à 20m de la ligne, juste après le u-turn, qui s'en aperçoit. Il fait un écart, moi pareil  .. et là je le fous par terre. Quasi à l'arrêt mais les éraflures et ecchymoses seront bien visibles sur la peau hâlée du Alex :(




Une T2 bien merdique donc, nous perdons pas mal de temps. Reste un tout petit 5km à pied à réaliser.
J'essaie de suite d'imprimer un rythme autour des 3'30/km, çà tient .. au moins pendant quelques temps. Il faut être plus raisonnable par la suite pour boucler finalement ce 4500/4600m en ± 3'39/km. Nous avons donné tout ce que nous pouvions donner !  - 57'27 d'effort et de sueur - Good Job !

Résultats : 8ème /110 équipes


Bon maintenant, la suite ! Encore sous traitement anti-protozoaire et antibio jusqu'à la fin du mois on va, dans un 1er temps, temporiser et monter en charge progressivement pour faire un mois de juin (si tout va bien) assez intéressant en volume.
En accord avec Nick HEMET on vise la triplette suivante: le CD d'Arsac le 30/06, le CD/équipe de Fontenay une semaine plus tard et enfin le trail des Côtes de Bourg la semaine suivante (14/07).

crédit photos :

Julie BOYER
Cyrielle DUPONT

mercredi 1 mai 2013

Duathlon LD Douai (59) - 28/04/2013

Trois semaines après le marathon de Paris, étant de passage dans le Nord, je m'étais programmé ce LD de Douai qui, je le disais dans le dernier billet, me faisait bien envie sur le papier avec ces 2*10km à pied entre-coupés d'un 86km à vélo plutôt roulant !

Après une grosse semaine / 10 jours très compliquée musculairement je commençais à retrouver des sensations sur le vélo quand un aléa médical est venu mettre son grain de sable.
Une gêne de vision unilatérale en début de semaine. On laisse filer pensant que ce n'est rien de grave puis, la gêne devenant plus persistante, visite en urgence chez l'ophtalmo qui décèle un oedeme papillaire. Aie !!! Pour avoir connu la même chose en 2002 et une semaine d'hospitalisation derrière pour trouver la cause (m'enfin 'essayer de trouver' car j'ai jamais su pourquoi) je suis au fond du trou en ce vendredi soir !
Finalement après un scanner pendant la nuit ne montrant rien de grave je suis autorisé à sortir le samedi et à revenir le lundi pour des exams complémentaires.
Là on détectera une toxoplasmose retinite. En gros le foyer infectieux se trouve sur la rétine et la papille et explique donc la gêne de la vision. Finalement super soulagé car, là au moins, je sais ce qui ne va pas et ai le traitement qui va bien ! Et surtout, surtout ...  j'ai le feu vert des toubibs pour faire du sport en compétition car ni le traitement ni la toxo ne doivent me perturber physiologiquement en profondeur.
Derrière s'en est suivi une période très troublante .. nous sommes le lundi et y'a le LD de Douai le dimanche ... si dans un premier temps je fais une croix sur cette course après une séance de course à pied catastrophique en milieu de semaine, derrière je ne sens pas de fatigue générale particulière et réalise une bonne séance de vélo même si cardiaquement çà pompe légèrement plus qu'à l'accoutumée.
Donc le second temps fera que je bouclerais ma valise pour partir en WE dans le Nord ...  avec mon vélo dedans ;))  A ce moment là la sagesse est bien mise de côté mais garde à l'esprit que je n'irai pas faire des étincelles et me faire mal sur ce duathlon. Juste essayer de prendre le départ et voir ce qui se passe ...

1h de vélo la veille pour booster les jambes et là, comme à pied le mercredi, c'est une cata sans nom ... incapable de monter dans les tours (m'enfin si, juste cardiaquement ;)
C'est donc avec une très grande vigilance que le dimanche matin je me présente sur la ligne de départ.




Départ un peu rapide pour se dégager puis la consigne est de rester sur du 3'39/km. C'est ce que je ferais assez bien mais en étant au moins +10 bpm de mes valeurs normales. Y'a donc bien un souci tout de même au niveau physio, là y'a pas de doute ... Ceci dit je ne souffre pas trop et ma fréquence respiratoire m'invite, elle au moins, à une once d'optimisme pour la suite.


Je boucle en 35' tout rond les 9600m et sort en 35'45 du parc à T1. D'emblée sur le vélo çà se passe plutôt bien, j'ai même tendance à trop appuyer sur les pédales et à aller au delà des consignes de wattage. Je préfère largement çà que l'inverse et cravacher pour tenir.
Il me semble bien être dans les 10 premiers : un gars roule plus fort et part inexorablement tandis que je reviens doucement sur un autre.
A Mons avec le U-Turn j'en ai la confirmation : 3 gars bien devant puis des solos, je suis 8ème. Pas mal !
Le retour est plus facile avec vent favorable, j'en profite pour me régler au niveau cadence car jusqu'alors je n'arrive pas à trouver ce qu'il me convient pour me préserver musculairement, et j'en ai besoin ;)







C'est avec Jonathan T. (dossard 5) que je finis cette boucle. Il permet de bien relancer et m'accrocher sur le début de la 2ème boucle car j'ai un léger coup de mou. Le temps de me refaire la cerise j'envoie à nouveau pas trop mal sur les parties planes, par contre la moindre petite bosse et j'ai déjà du mal. Il faut serrer les dents.
Là encore sur le retour je me fais super plaisir. Sam G. (dossard 152) a beau me reprendre j'arrive à garder son rythme et même à repasser devant (pour la petite histoire ce Sam est le double vainqueur du GA 35-39 à Kona en 2011 et 2012.. il m'avait littéralement déposé en octobre sur le vélo et couru en 3h04 derrière - 2h56 en 2011 - Hawaii c'est son truc, hein !) ... nous terminons ce second tour à 4 et je compte bien m'accrocher pour poser en bonne position.
Seulement après un bon ravito et à l'entame du 3ème tour de manège j'ai beaucoup de mal à tenir le rythme. Je tente bien de m'accrocher mais musculairement çà ne veut plus, les 3 gars s'éloignent au fur et à mesure que mon compteur de puissance chute.
Oh je ne cogite pas longtemps, suis déjà bien content d'être là et d'avoir couru et pédaler aussi bien. Un rond-point .. allez hop demi-tour je rentre tranquillement en récup' !
Soulagé car me connaissant je m'aurais fait mal pour aller chercher un éventuel top10 et, dans mon état,  puisé bien trop.
Là j'espère qu'avec un peu de repos, la guérison complète je pourrais repartir de plus belle.
J'ai surtout envie de ne plus avoir cette impression d'avoir une goutte de lait en permanence dans l'oeil, c'est super chiant et me gêne vraiment beaucoup dans ma vie de tous les jours.

Bon je ne dis pas à bientôt car là, comme çà, je ne sais pas trop si m'alignerais sur les triathlons de la mi-mai. On verra bien ....

Résultats DOUAI : ABANDON



vendredi 12 avril 2013

Marathon de Paris - 07 avril 2013

Et ben voilà ... comme convenu je viens vous raconter mon nouveau record sur marathon ! C'est pas mal de tenir ses promesses, n'est-ce pas ???

Bouuuuh mais que ce fût difficile. Musculairement j'ai dégusté plus que je ne l'imaginais et ce très tôt dans la course. Cela m'a inquiété mais j'ai fait preuve, comme il le faut sur le long, de qualité mentale permettant de se battre jusqu'au bout.

Pour en savoir davantage le CR est ici sur le blog de mon partenaire i-run.fr

Quelques chiffres :

-          49 814 inscrits

-          41 244 dossards retirés
-          40 140 partants
-          38 690 arrivants
-          chrono / classement : 122ème en 2h39'07



Au regard de la prépa', des sensations à quelques jours de la course c'est quasi un chrono inespéré. Et oui .. !
En volume à pied çà n'a pas été énorme (95km à S-4 est de loin ma semaine la plus chargée !!) en partie à cause de mon "surpoids" et aussi de la légère contracture aux quadriceps qui m'a handicapée courant février. C'est vrai que j'ai compensé avec le vélo surtout, la natation à un degré moindre, mais force est de constater qu'avec tous ces éléments coach Nick a encore fait des merveilles. Il est relou d'être aussi bon c'ui là ;))

La suite ???  pour rappel (ou pas d'ailleurs) cette année 2013 est une année de transition où il n'y a pas d'énooormes objectifs ie IM et la qualif éventuelle qui va avec.
Pour faire simple le Marathon de Paris faisait figure d'objectif principal de début de saison, tandis que le Half Ironman de Vichy sera lui l'objectif de fin de saison (01/09).
A côté viendra se greffer des courses ± importantes en triathlon (les sprint CLM/équipes; le CD de Bergerac sûrement .. ) et la trail des Côtes de Bourg côté course à pied.

Bon voilà ... maintenant, après une petite semaine de récup' post marathon, j'ai en ligne de mire à la fin du mois le duathlon LD de Douai. Sur le papier c'est un format qui me plait fort bien (10/86/10) et sur lequel je pense pouvoir tirer mon épingle du jeu. Restera à savoir si j'aurais bien récupéré du marathon et si ma dette de bornes à vélo ne me sera pas (trop) préjudiciable.
En tous cas j'ai hâte pour une chose ... la récup en Belgique pour une bonne frite-fricadelle-sauce biki (désolé Coach ;)







lundi 1 avril 2013

Marathon de Paris J-6

***DOSSARD 947***

Quelques nouvelles à moins d'une semaine de mon objectif principal de ce début de saison. Et bien tout va pour le mieux..... Yeeees ... !!!
Même si j'ai eu un doute, en milieu de semaine dernière, sur l'allure définie et à tenir sur 42 km, les dernières séances m'ont (ré)confortées sur ce point. Il n'est plus indécent de penser pouvoir partir sur du 3'45/km et accrocher a minima un sub 2h40.
Même si initialement c'est cette barre des 16 km/h (2h38'14) que je cherchais à accrocher je sais aussi être réaliste. Maintenant que je suis à 100% triahlète et non un coureur à pied s'essayant au triathlon je n'ai plus la prépa' exclusivement portée sur la course à pied. Cela a du bon, j'en suis convaincu, notamment pour prévenir les blessures et permettre une certaine diversification qui mentalement est plus facile à appréhender, mais aussi, du coup, je suis moins spécialisé.


Mine de rien ce sera mon 10ème marathon ... mais bon, ok, j'triche un peu en comptant les Ironman ;))


2006 : Paris - 2h53
2007 : Berlin - 2h40'31
2008 : La Rochelle - 2h40'21 (PB)
2009 : Lanza (IM) - 3h09
2010 : Barcelone - 2h50 (blessé)
2010 : Regensburg (IM) - 3h21
2011 : Paris - 2h49 (blessé)
2012 : Francfort (IM) 3h04
2012 : Kona (IM) 3h09



Et de m'apercevoir que depuis 2008 je n'ai pu "défendre" mes chances sur un marathon sec. J'ai bien essayé en 2010 et 2011 mais par deux fois, lors de la période hivernale, mon mollet m'a joué des tours. Avec le recul je sais que c'était de ma faute : séance de piste au taquet par temps glacial; surpoids, non à l'écoute de mon corps etc ...
Là, à nouveau, si je n'avais pas été bien coaché/ conseillé / assisté j'aurais été dans le mur sans doute.

En parlant de poids justement, les efforts comme le montre le graphe ci-dessous ont du être conséquents. Pour faire simple depuis le début de l'année c'est ± 10kg en moins. Etant "super gourmand" et mangeant au-delà du raisonnable il a surtout fallu avoir une "alimentation normale", notamment au dîner, avec, c'est vrai, quelques jours plus hypocaloriques. L'entraînement, la prépa' marathon faisant le reste pour fondre et être présentable sur la ligne de départ des Champs le 07  avril.


Bon voilà cette dernière semaine (avec un p'tit RDS qui ne m'a jamais déçu) sera logiquement très allégée. Un A/R express à la Capitale et j'espère revenir ici vous raconter mon nouveau record (allez ... on y croit ;)) ... et si ce n'est pas le cas ben au moins narrer une bonne course sur laquelle je me serais fait super plaisir !



jeudi 21 mars 2013

Bike & Run du Faisan - CarbonBlanc(33)

Et voilà .. la passe de 3 est faite sur les Bike & Run de la saison 2013.
Après Leognan et Cestas nous étions, Lucho et moi, sur celui du Faisan en ce dimanche 17 mars.
Nous y retrouvions nos potes des Pompiers de Bordeaux Triathlon pour ce qui s'apparentait à une revanche après la belle foire d'empoigne de Cestas.
Là encore il y a eu du spectacle avec un mano à mano du début à la fin. Eux partants plus rapidement. Nous grignotant le retard, pour être ensemble à la fin du 1er tour . S'en est suivi deux autres tours d'environ 4 km, sur terrain glissant et franchement pas évident, où nous étions au coude à coude.
Intrinsèquement plus costauds que nous ce jour là -nous avions de bonnes excuses pour être un peu moins bien- nous avons pu avoir quelques secondes d'avance sur Dimitri et Morgan grâce, sur la fin, à des transitions plus efficaces je pense. M'enfin ça se joue à rien ....

Trois courses avec mon compère Lucho et trois victoires sur B&R cette saison !! C'est très bien çà ...
Dommage que le championnat régional ait lieu le 07 avril .. jour du Marathon de Paris :(( ... c'eut été sympa de se mesurer aux cadors aquitains !


En parlant du marathon de Paris justement (car il ne faut pas non plus oublier LA priorité) ma préparation se déroule toujours bien. De mieux en mieux même oserais-je dire avec notamment 36 bornes l'avant-veille du B&R.
Mon tendon d'Achille ne me gêne quasiment plus, mon quadriceps c'est de l'histoire ancienne et le poids est presque à la cible avec plus que 2/3 kilos (oui c'est vrai çà paraît beaucoup mais je viens de loin ..) à éliminer en 3 semaines : une paille pour moi ;)

Sur la prépa' physique elle-même tout se passe bien avec des sensations meilleures de jour en jour. Ce qui est important aussi c'est de sentir que le travail de qualité effectué sur le vélo (HT) me sert beaucoup pour la course à pied et, de plus, en me préparant au mieux pour les épreuves triathlétiques post marathon.

Car cela va arriver très vite, fin avril je serai au départ du duathlon LD de Douai (10/86/10) soit 3 semaines après le marathon. J'aurais largement le temps d'y revenir tout comme je reviendrai sur l'objectif chronométrique dans mon prochain billet.


Résultats B&R du FAISAN : vainqueurs

lundi 11 mars 2013

10km St Médard (33)

Encore un classique de la région que cette course. St Medard, c'est un 10 bornes à chrono au sortir de la saison de cross et où le niveau est sacrément élevé !
L'an passé j'étais venu ici chercher un temps (loupé) en m'étant fait bouffer de l'intérieur par le stress. Cette année c'est vachement plus détendu que je viens là.
Avec en ligne de mire, 4 semaines plus tard, le marathon de Paris je viens surtout bosser sur de l'allure semi. Coooool !!!

Rencontre super sympa dans le sas de départ avec Florent et Pat, une discussion rapide pour m'apercevoir que je vais sans doute être dans les basques de Pat (sur des bases sub 35')
En effet, de mon côté, suivant les conditions et mon état physique, mon allure semi devrait se situer entre 3'30 et 3'36 au kil. Au delà j'aurais des doutes sur ma forme du moment ;)



Départ ultra-hyper dense, un jeune coureur tombe même juste devant moi et suis obligé de passer par dessus (le malheureux, en espérant qu'il a pu repartir sans se faire piétiner) . Je parviens à me frayer un chemin sans trop de problème sur ce 1er kil tout en faux plat montant (3'27 : c'est pas mal et dans la cible avec un premier 200m au taquet).

Pat me double et je me cale alors dans sa foulée. Coup d'oeil à la Fc pour m'apercevoir que je suis bien, il n'en faut pas davantage. Jusqu'au 3ème çà monte légèrement et ce n'est pas ce que je préfère ... lentement un p'tit groupe se détache, j'hésite puis j'y vais : sprint sur 30/40m pour me caler à l'arrière. Pffff ... connerie ... j'ai pris 5 puls et j'ai le souffle court. Allez ...  je fais ma course et m'occupe pas des autres, ce sera mieux !

Jusqu'au 5ème, sur ce rythme bien à moi en ±3'30/km, je suis super à l'aise ... faut dire que nous avons vent dans le dos avec un dénivelé légèrement avantageux. Passage au 5ème en 17'30 avec une aisance déconcertante qui me réconcilierait presque avec le 10km ;))
Comme l'an passé le 6ème me paraît moins roulant et aussi bien physiquement que moralement c'est un chouille plus compliqué .. mais bon çà va, hein ... rien de dramatique ... surtout que çà commence à craquer de partout et que je reprends du monde (çà fait toujours du bien çà).
Sur les 7 et 8ème kilomètres j'ai en ligne de mire les 2 premières féminines et Pat, là à 20m, qui baisse légèrement de rythme. Je garde mon allure aux alentours de 17km/h, la Fc a pris 1ou 2 puls mais toujours dans la fenêtre cible. Trop bon !
Le dernier kilomètre, alors que j'ai repris les féminines et Pat, je lâche un peu les chevaux avec comme ambition de ne pas trop souffrir sur la dernière bugne de 150m (vent de face) se situant à 500m de l'arrivée. Ce sera chose ± bien faite avec le retour de Pat dans cette partie. Sur la piste, il reste 350m, il ne me reste plus qu'à allonger la foulée et à dérouler pour franchir la ligne d'arrivée en 35'17 côté à côte avec Pat ;).



C'est avec le sentiment d'avoir bien bossé, bien géré et surtout de pouvoir partir pour un 2ème tour quasi sur la même allure ("quasi", hein ;)) que je suis tout sourire à l'arrivée. Et celui-ci  est d'autant plus radieux que notre Carlou a fait péter le chrono en 33'05 au sortir d'une semaine de stage. 
Et que dire alors de mon neveu Julien qui vient faire un 38'30 très prometteur pour la suite ... c'est bon tout çà !!!



















Un total de 26km en ce dimanche matin avec l'échauffement du matin et la récup très active derrière. Maintenant nous partons pour un dernier gros bloc de 2 semaines où il va falloir enchaîner de suite.
La semaine dernière, après le semi Bazas-Langon, j'avais eu 48h trèèèès compliquées au niveau musculaire mais avais pu sortir une belle séance de PMA 3 jours après. Là on va essayer de faire la même chose dès mardi soir, enchaîner avec une loooongue séance à pied 2 ou 3 jours après, pour terminer la semaine par un B&R si tout va bien !

A bientôt

Résultats : 73ème / 1145 arrivants - 35'17



Photos :

- Coraline DUPONT
- Nathalie WURRY - Running Mag


jeudi 7 mars 2013

Semi-marathon Bazas-Langon (33)

Pour le CR c'est ici .



Pour le moment aussi bien la prépa de la saison triathlétique que celle du marathon de Paris suivent leur cours plutôt de manière optimale. Plus de bobos, de l'envie et du plaisir donc çà va plutôt vraiment bien !

RDV ce dimanche pour le 10km de St Medard en Jalles où, après avoir fait un semi à allure marathon ++ sur Bazas-Langon, je devrais faire ce 10 bornes à allure semi ++.
Moi çà me va ...  du moment que je ne fasse pas le MDP à allure 100 bornes ;)

A bientôt !


Photos : instant-image.net®

samedi 23 février 2013

A 6 semaines du MDP ...

 ... quelques nouvelles de la préparation. Et bien elle se passe relativement pas trop mal !!

Si j'ai connu un souci musculaire au niveau du quadriceps (assez nouveau chez moi à ce niveau là) m'obligeant à lever le pied quelques jours c'est aujourd'hui oublié. Ne persiste qu'une gêne sur le tendon d'Achille qui, je crois, ne me quittera pas d'ici avril. Si elle ne m'empêche pas de courir c'est déjà çà, hein !

Une première sortie longue était prévue dans cette intervalle. Elle s'est résumée à 40' histoire de confirmer qu'il ne servait à rien d'essayer d'en faire davantage. Du coup l'accent a été mis sur la natation avec, comme je le perçois depuis quelques semaines, une envie et un plaisir non dissimulés.

Seule la composante vélo est plus difficile en ce moment. Manque d'envie et d'un peu de motivation pour les sorties je préfère largement les séances de qualité sur HT.

Sur le chemin qui mène à Paris je devrais participer, si tout va bien, au semi Bazas-Langon le 03 mars. Pas question d'aller chercher un chrono, on bossera à différentes allures avec un dossard épinglé, c'est tout ..!
Si tout va bien le WE suivant ce sera le 10km de St Medard, là encore, non pas pour effrayer le chrono mais  pour faire un peu de vitesse.

Pour finir un point météo pondérale : après une dépression d'Outre-Atlantico-Pacifique venue s'installer durablement avec, au bas mot, 10 mmHG de trop , les éclaircies se font désormais plus nombreuses et les températures affichées sentent bon le printemps avec seulement 3 à 4 points par rapport aux normales saisonnières ;)




lundi 4 février 2013

Bike & Run Cestas (33)


A Cestas on sait décidément recevoir. Afin d'accueillir dans les meilleures conditions nombres d'athlètes pour les Bike & Run (mais aussi pour les trails) il nous avait réservé le (trop) discret soleil girondin du moment ;)

Bon par contre vu que nous sommes en plein hiver hors de question de monter le thermostat (faut pas déconner, hein ..) et nous devrons donc faire avec des T° négatives en ce premier dimanche de février.

Après notre belle entrée en matière sur B&R la semaine précédente nous avons avec Lucho, encore davantage dirais-je, envie de faire bonne figure sur cette course qui nous tient particuilèrement à coeur !
Perso je suis un peu mieux vu que dans ma prépa menant au marathon de Paris j'ai un peu temporisé cette semaine. Bon, passons sur les kilos superflus (ils partiront bien avant le 07 avril .. enfin j'espère), mais depuis la "vraie" reprise début 2013 j'ai fait de beaux progrès à pied et surtout j'ai un feeling beaucoup plus intéressant ...

La start-list est intéressante elle aussi et promet une belle foire d'empoigne. Et nous ne fûmes pas déçus de ce côté là ;))
Quand sur les coups de 9h40 une bande de fous furieux casqués se mirent à courir vers un homologue équipé d'un 2 roues j'me suis dit qu'il y avait du beau monde bien motivé, vache !!!


En gros c'est à un bon 19 à l'heure que j'ai rejoint mon Lucho 600m plus loin. Et c'est tout heureux, souffle plus que court, que je me retrouve avec un VTT prêt à en découvre, de cette "manière-alternative", sur 17km.

Reprise d'esprit, vigilance de tous les instants mais sans perdre un instant et nous voici sur un sentier faux plat descendant permettant d'étirer au maximum les quelques 300 athlètes présent sur les 2 formats.

Je vois au loin, déjà, nos amis pompiers Dimitri et Morgan tandis que sur cette première partie technique très grasse nous sommes au coude à coude (au sens propre comme au figuré .. hein Lucho ;)) avec l'équipe Bassons/ Zocca.
Nous peinons quelque peu sur cette partie, c'est vrai, mais reprenons du poil de la bête sur les parties roulantes où, à pied, nous sommes bien plus à l'aise tous les 2.

A ce petit jeu nous revenons sur le duo de tête tandis que Bassons/Zocca décroche un tout petit peu.
A la fin de la 1ère boucle nous sommes donc en compagnie de nos ex-compères carbonblannais et avons même une toute mince avance au passage sur la ligne.






Excité à l'idée de se bagarrer de la sorte pendant une autre demi-heure la motivation est à son maximum.
Je me sens même de mieux en mieux et n'hésite pas à appuyer un peu plus fort sur les pédales et/ou à relancer à pied . Lucho n'est sûrement pas en reste car nous creusons petit à petit un écart qui nous permet, sur la fin, de penser davantage à ménager notre monture (un incident mécanique à ce moment là serait dommage, hein .. ;)) que de se mettre la misère et perdre en lucidité.

C'est donc avec une trentaine de secondes que nous devançons le duo des Pompiers de Bordeaux Triathlon, nos potes Dim et Momo. A la troisième place, à un peu plus d'une minute, nous retrouvons le duo Bassons/Zocca.


Et ce serait mentir que de ne pas avouer que cette victoire fait super, super plaisir (çà se voit sur la vidéo, nan ?? ;))  Nous avons été la chercher celle là, comme il faut, que ce soit par notre condition physique du moment ou que ce soit aussi par notre stratégie, notre connaissance mutuelle de l'un et de l'autre.
Encore merci Lucho pour ces bons moments au sein de la Team Bouliac





Un Grand MERCI aussi au club de Cestas qui organise cette épreuve. C'est un beau travail qu'il accomplisse là sur le 1er WE de février. Car outre les Bike&Runners il y a pas moins de 600 traileurs à accueillir (sans compter les courses jeunes) et tout ceci se déroule, vraiment, de fort belle manière. Bravo à eux !!









Maintenant il reste 9 semaines de prépa' jusqu'au marathon de Paris. Nous sommes dans les temps pour arriver prêt à l'objectif. Ceci dit il va falloir fitter sévère ...

A bientôt et merci pour votre lecture

Crédit photos/vidéos :
Julie Boyer - Carl Dupont - Thanh (jogphoto33)


lundi 28 janvier 2013

Bike & Run Leognan (33)

D'ordinaire c'est à Cestas que le bal triathlétique de l'année est ouvert. Cette année, toujours sur Bike & Run, c'est à quelques encablures de là, à Léognan, que Lucho et moi allons nous tester en ce début de saison.
Initialement je devais même me rendre sur le trail d'Hostens (18km) mais l'idée de partager une course avec mon pote tout en ayant une composante VTT était davantage en rapport avec nos aspirations de disciplines enchaînées.

Il pleut, et pas qu'un p'tit peu, comme il pleut sévèrement depuis quelques semaines sur la région girondine. Terrain gras et lourd avec un dénivelé limité donc au menu.

De corvée pour effectuer le premier tour de course à pied (1400m)  je m'efforce de ne pas partir trop vite (c'est que 20km çà peut être long en janvier) et dois récupérer le VTT, avant que Lucho débute nos nombreux relais VTT/CAP, en 5/6ème place.
Très rapidement nous nous détachons en tête avec un duo d'Arcachon. Au gré des erreurs d'aiguillage et des  points forts/faibles de chacun tantôt nous sommes en tête, tantôt nous accusons un léger retard.
A l'entame du dernier tour (4 grandes boucles en tout) nous sommes à parfaite égalité. Cependant à s'efforcer de maintenir notre effort constant nous creusons en tout p'tit écart qui nous pousse à ne rien lâcher, et ce jusqu'au bout ! Avec quelques secondes d'avance la victoire est à nous ;)



Sans être phénoménaux mais généreux dans l'effort nous remportons donc ce Bike & Run de Leognan (1h00'44) qui nous servait aussi et surtout de préparation pour celui de Cestas dans une semaine.
Théoriquement nous devrions être plus reposés (Lucho a couru la veille les Départementaux de Cross Pompiers) et avec une semaine de prépa' de plus dans les pattes.

En tous cas, et à chaque fois je le dis, ce genre d'effort partagé est un vrai régal ! Lov'it ! Merci mon Lucho ;)


Résultats

Crédit PHOTOS : Julie BOYER / Alain DUPONT