mercredi 17 décembre 2014

Remise en selle (bis) !

Décidément 2014 aura été une année sportive plutôt délicate. Moi qui pensais être sorti des galères de blessures j'ai replongé, à mon plus grand désarroi, dans la spirale négative du "bobo".
Fin octobre, un match de futsal et sur un shoot : déchirure du tendon droit fémoral + arrachement osseux au niveau de l'épine iliaque. Pas mal, hein ???




Sans être extrêmement grave c'est surtout encore de précieuses semaines perdues dans la perspective qui était de retrouver une condition physique honorable et acceptable afin de se préparer au mieux pour la saison 2015.
6 semaines sans courir tout en gardant quand même une activité progressive à vélo et en natation m'amènent donc à la mi-décembre bien en deçà du fitness envisagé en septembre.
Mais restons positif ! Cette fin d'année très peu chargée m'a permis de consolider définitivement la fracture du radius et, facteur non négligeable, m'a donné une envie encore plus importante pour la suite.

En parlant de suite il est temps de se projeter sur 2015. Primo objectif de la saison : IronMedoc fin mai. C'est un format que j'apprécie, forcément, et qui plus est à côté de la maison donc banco .... !
Sur la route de cette IM il devrait y avoir, avec mon fidèle partenaire Lucho, le marathon de Bordeaux en duo (18/04) ainsi que le 70.3 d'Aix (03/05).
La seconde partie de saison sera consacrée à la préparation de l'Engadin SwimRun (11/07) - 6.1km de natation (froide :)) alternés avec 46km de trail. Là pour le coup il sera question de mettre à mal la jalousie de mon Lucho en allant partager ce moment de douceur suisse avec Yo-han ;)

Pour la fin de saison ce n'est encore tout à fait clair. Cependant la tendance actuelle serait de tenter un IM labellisé en octobre/novembre afin d'essayer de se qualifier pour Kona 2016 .. et mes 40 ans :(((

Voilà, 2014 se termine et autant dire que sportivement ce ne sera pas un grand cru, c'est certain !
Espérons maintenant rebondir le plus haut & plus loin possible ....



mercredi 29 octobre 2014

Remise en selle !

Malgré quelques kilos en trop (je radote, hein :)) j'ai repris tout doucement le chemin de l'entraînement. Ce n'est vraiment, dans les 3 disciplines, que de la remise en selle. Rien de plus pour le moment !

Au niveau du coude le travail, depuis un bon mois, avec la kiné porte ses fruits à merveille. Très vite j'ai retrouvé une pronosupination très correcte. Au niveau natation ça se déroule quasiment sans gêne/douleur.

Finalement je ne ferai pas de courses d'ici la fin de l'année. Le maître-mot est et restera 'douceur' jusque fin 2014 afin de démarrer 2015, de la meilleure manière possible, en étant frais physiquement et mentalement.

D'ici la semaine prochaine je devrais en savoir un peu plus sur l'organisation de la saison et notamment sur le ou les objectifs.
En tous cas je ne ferai plus partie du Team Argon18. Malgré toute la confiance affichée (et je les remercie très sincèrement) à mon égard au regard, notamment, de la saison 2014 en demi-teinte j'ai décidé de retrouver une certaine indépendance.
Par contre je continuerai, pour mon plus grand bonheur, à bosser avec Nick. Il a réussi à m'amener à un niveau que je n'aurais jamais imaginé et savons tous les 2 qu'il y a encore des axes d'améliorations. So let's go !

A très vite pour vous présenter la saison à venir !


http://www.visitnorway.com/


vendredi 26 septembre 2014

C'est r'parti pour un tour ...

Avec mon dernier accident, fin août, la question s'est réellement posée de continuer ou pas le sport en mode compétition.
La réflexion a fait son petit bonhomme de chemin pendant cette période de repos forcé et, sans trop de surprise, j'en suis arrivé à la conclusion que je ne pouvais rester sur un tel échec. De plus l'envie, le désir et a fortiori le manque d'activité physique m'ont définitivement convaincu de repartir sur une saison 2015. Avec en tête déjà quelques beaux objectifs (j'y reviendrai plus tard) la motivation est bien revenue et je me sens armé pour me préparer au mieux.

Sinon au niveau santé, cinq semaines après la fracture du coude, une nouvelle radio a montré que la consolidation s'était bien faite au niveau de la tête radiale :



Seulement si la flexion/extension est bien revenue la pronosupination est délicate et anormalement douloureuse. Sans doute un manque de travail d'auto-rééducation sur ce mouvement qui restait difficile pour moi.
Avec le kiné, sur les semaines à venir,  je devrais pouvoir gagner beaucoup en mobilité, on va bosser pour en tous cas ...
Niveau côtes, après quatre semaines vraiment pénalisantes, la douleur a quasi disparu et je serais presque en état de pouvoir faire quelques abdos crunch ;))

 Si j'avais déjà pu effectuer 2 séances de HT courant septembre (sans appui de la main G) c'est la course à pied que j'ai pu reprendre le jour même de la dernière visite chez le chirurgien. Derrière j'ai même testé la natation !!!! Énorme appréhension et sensation inconfortable de manque de force et d'instabilité mais sur 300 puis 400m (3 nages sauf pap) c'est largement faisable avec une légère douleur. Je vais poursuivre très progressivement (et c'est d'ailleurs valable pour la course à pied et le vélo) afin accélérer la rééducation.

C'est un boost énorme car initialement ce n'était que fin octobre que j'étais censé remettre le bleu de chauffe. Cela a le mérite d'atténuer le léger blues ressenti à une semaine de l'IM de Barcelone et à deux semaines de celui d'Hawaii.

Du coup il n'est pas impossible qu'un objectif de course à pied vers fin novembre voit le jour dans mon esprit de compétiteur. A voir ....

mardi 26 août 2014

Île d'Aix - **** fin de saison 2014 **** -

Bon et bien voilà la saison est terminée sans avoir l'impression qu'elle est réellement commencée. J'exagère à peine. En fait depuis Lanzarote mi mai c'est un peu comme si plus rien ne s'était (bien) passé.

Je vous avais quitté sur un accident de vélo fin juin avec une plaie au coude gauche, un gros hématome au genou et une déchirure musculaire au mollet.
Après 15 jours d'arrêt j'avais pu reprendre tout doucement (avec une perspective hyper enthousiasmante de rebondir sur l'IM Barcelona) mais avec ce problème récurrent de poids, une forme à pied très, très moyenne et une envie et un plaisir pas forcément évident à trouver. Paradoxalement en natation c'est là que j'éprouvais le plus de plaisir, sans gêne au coude qui plus est, avec une perception de consolider mes récents progrès.

Oui donc le coude n'était plus trop une gêne. Tout au plus il était difficile de m'y appuyer lors des séances de gainage ou en position aero sur un enrobé pourri mais au vu de ce qui m'était arrivé le 20 juin je ne pouvais qu'être satisfait de pouvoir m'entraîner correctement.



En cette période estivale, en plein mois d'août, de beaux blocs de charge se profilaient. Autour du WE du 15 août je venais d'ailleurs d'en effectuer un joli sur 3 jours avec notamment un BTD sur Bdx-Lac avec les copains des Pompiers de Bordeaux Triathlon suivi du 15km de l'ile d'Aix.


Largement moins au point que l'année précédente le plaisir et la performance (relative) n'en étaient toutefois pas affectées. Toujours dans ce superbe cadre insulaire, sous un beau soleil mais sans trop de chaleur je n'ai mis que 1'44 de plus (54'48 vs 56'32) pour ce 15km >>>  résultats

Plutôt (re)motivé pour la suite de la prépa avec en ligne de mire, 15 jours plus tard, le L de Vichy le destin a voulu que 2 jours après ce 15km de l'Île d'Aix je me blesse à nouveau au coude.

Cette fois, en chutant d'une hauteur de 3m (celle de l'échelle qui m'amenait sur mon toit), je n'ai laissé aucune chance à ce coude gauche. Fracture de la tête (ou cupule) radiale légèrement déplacée. Mais aussi une côté fêlée, de grosses contusions à la hanche. Bref ... avec une fracture et une immobilisation de 5/6 semaines c'est 1- Adios Barcelona et 2- clap de fin sur la p*ùm!^$ de saison 2014.


Plâtrée une semaine le chirurgien, après radio de contrôle, m'épargne l'opération - le déplacement est suffisamment léger pour que tout se remette normalement en place - mais c'est bien 2 mois sans activité physique en faisant toutefois le max d'auto-rééducation.
Après les 2 premiers jours de vraies souffrances physiques au coude puis aux côtes je continue donc à douiller sévèrement par moment. T'avais qu'à pas faire le con, Charlie :(

Bon et puis la suite ???

A l'heure actuelle la question se pose réellement de continuer ou pas. Ai-je encore la motivation ? Ai-je assez de plaisir ? N'ai-je pas trop de contraintes à gérer pour m'épanouir pleinement ??

J'ai un semblant de début de réponse, après ce nouvel incident, en ayant comme une sorte de soulagement "Oufff j'en ai fini de galérer à caser mes entraînements, à jongler avec le boulot, la famille, à en chier sur mon vélo ...". Dans le même temps j'ai du mal à ne pas me projeter sur 2015 et à lorgner sur les belles courses. Alors que faire ????   Pour le moment je n'en sais rien et il est de toute façon trop tôt pour prendre une décision ...

A bientôt !





mardi 24 juin 2014

Get Ready to (not) race ! ...

 .... A l'exclusion des parenthèses c'est l'objet du mail envoyé le vendredi 20.06 de la part de la WTC aux athlètes du prochain IM Francfort.
Ironie de l'histoire, au même moment ou presque, je me retrouvais sur un brancard et quelques heures après sur une table de bloc opératoire pour réparation d'une plaie délabrante au coude gauche.

4000m en eau vive le matin - une collation - puis c'était parti pour 4h de vélo + 1h15 de course à pied. Finalement au bout d'à peine 20' à vélo la superbe journée de RTT s'achevait du côté de St Vincent de Paul. Heurté par l'arrière par une Twingo, sur une route bien dégagée, j'avais donc effectué un beau vol plané - manquait juste la cap et vous m'appeliez Superman - et a priori réussi une réception sur un seul coude, le gauche de plus est, méritant sans doute une très bonne note en artistique.
Même pas eu besoin du casque : intact le Casco ! Les fringues sont nickels:  pas un cuissard, pas un maillot à jeter à la poubelle.
Non sérieusement je m'en sors très bien : rien de cassé. Au final c'est donc 22 points de suture au niveau du coude gauche, une déchirure musculaire de 2cm au mollet droit  et un gros hématome sur le genou droit également.
Après 3 jours de réflexion et voyant la manière dont cela évoluait j'ai du prendre la douloureuse décision :

Par la présente, nous confirmons que vous avez rempli avec succès le formulaire de transfert/annulation. Merci de noter que le traitement de votre transfert ou annulation peut prendre jusqu'à 7 jours ouvrables.

IRONMAN Europe Athlete Service
E-Mail: withdrawal@ironman.com
Phone: +49 (0) 6181 42 856 51

Avec un membre supérieur et un autre inférieur immobilisés à J-12 je ne vois pas bien comment j'aurais pu défendre mes chances à Francfort. Au mieux je pouvais nager à nouveau la veille de la compétition, courir et rouler une semaine avant (et encore je suis sûrement optimiste !). A la fois trop dangereux, trop incertain, sans compter qu'il aurait fallu un degré d'exigence et de combativité supplémentaire alors que moralement je suis moins enclin à faire les efforts c'était l'échec assuré.

Après une convalescence qui je l'espère sera de courte durée et ne dépassera pas la mi-juillet j'ai déjà en tête l'IM de Barcelona début octobre. Même s'il n'y aura pas d'Hawaii'14 comme je l'envisageais, et ça j'vous assure ça fait assez mal, j'espère que ma préparation pourra servir sur cette épreuve catalane !!!





mardi 10 juin 2014

TUT & Mimizan (S)

En ce 1er jour du mois de juin je suis allé courir dans la Ville Rose. Un trail urbain de 18km. Des sensations mitigées mais un très grand plaisir que je relate ici.



Après une semaine compliquée en terme de motivation notamment sur le vélo c'est sur le S de Mimizan, en ce dimanche 08 juin, que je décide d'en chier.
Une natation pépère, un peu à la bagarre au début avec 300 partant(e)s, sans se mettre dans le rouge -façon c'est difficile avec un entraînement uniquement orienté LD - et surtout sans panique malgré le fait d'aller au contact.
Une T1 à oublier puis un vélo aux sensations pas terribles. Toujours entre 2 braquets, pas à l'aise. Bref après être sortie 6 de l'eau loin, très loin derrière les cadors du STP je pose tout de même 3 avec un temps vélo pas si dégueu'.
Un p'tit jeune de Merignac sera à mes trousses, passera même devant mais c'est un 3ème larron -Benji from l'ESN- qui viendra me montrer à mi-parcours pédestres combien j'avance pas en ce moment.
Une course à pied difficile en effet avec l'impression d'être scotché, pas de vitesse .. c'est assez normal mais c'est chiant de le constater tout de même. Bref une 4ème place sur ce S de Mimizan derrière Nico Le Hir, Carlou et Benji . Peux mieux faire ;)

Maintenant il reste 4 semaines avant Francfort (tiens au fait ..dossard 178). C'est beaucoup dans la tête que ça va se jouer cette affaire. Y'a intérêt à ne pas lâcher !!!




Crédit photos : Y.MORA

mardi 27 mai 2014

IM Lanza - 17.05.2014


Et bien voilà, il fallait bien que ça arrive : objectif majeur raté ! C'est le premier depuis la collaboration avec Nicolas HEMET que je foire . Après 2012 et Francfort + Hawaii au top, 2013 et un record sur marathon (Paris) et une grosse perf" sur le Half de Vichy je comptais, en 2014, commencer a minima par une qualification pour Kona. Et évidemment ce n'est et ne fût pas aussi simple ....

Pourtant j'étais fin prêt. Aucun souci là-dessus et j'affichais d'ailleurs une certaine sérénité qui facilite grandement les choses à l'approche de l'évenement.
Mais voilà, comme je le raconte en détail sur le blog de mon partenaire  I-RUN.fr , de manière assez paradoxale, une excellente natation, me faisant sortir bien mieux qu'à l'accoutumée, provoque chez moi une belle enflammade sur le début du vélo. Sur un parcours vélo comme Lanza plus qu'ailleurs c'est assez rédhibitoire pour la suite.
Je l'ai payé cash sur le marathon où sans trop de jus je tiens un semi puis lâche mentalement.

Impression très bizarre à la sortie de cet IM où même en franchissant la ligne j'ai zéro émotion que ce soit négatif ou positif. Un peu comme si je venais de terminer un gros entraînement. De la fatigue, certes, mais davantage mentale que physique.
Par ailleurs aucune déception  ... car ça aurait pu avec les heures d'entraînements cet hiver notamment sur HT (merci la météo merdique ;)) et l'investissement général. Et bien non - pas de regret - sans doute aussi parce que trotte dans ma tête la seconde chance qui m'attend à Francfort.

Cette non déception est confortée d'ailleurs par le fait que même en sortant la course idéale j'aurais sans doute été à la bagarre pour le 5ème et dernier slot de mon GA 35-39. Et le loupé d'une place et/ou quelques secondes aurait été davantage bien plus traumatisant.
Façon avec 400 athlètes supplémentaires (2200) et un nombre de slots identiques (40) il ne fallait pas s'attendre à des miracles, hein ?? 

Désormais c'est donc vers Francfort que l'on regarde.
En 2012 j'y avais fait une très bonne course, bien gérée mais perfectible (comme toujours sur IM). J'ose espérer qu'avec l'expérience en plus, une meilleure natation, un vélo encore + costaud et surtout un niveau d'exigence exacerbé j'accrocherais un très bon chrono permettant un joli trip au mois d'octobre !

Au boulot !!






sélection perso de clichés signés Diego Santamaria :








 








Crédit photos : Diego Santamaria fotographia

mercredi 14 mai 2014

IM Lanza : cette fois nous y sommes !


Et j'ai hâte d'en découdre, enfin ... !
Une belle prépa', pas de pépins. Autant dire que je suis fin prêt. C'est bon pour la confiance, au moins j'ai mis toutes chances de mon côté pour réaliser LA course.
Moins gâté qu'au printemps 2009 où la pluie avait été absente, les T° de l'ordre de 25 - 30°C j'ai tout de même pu mener une prépa' quasi sans faille mais non sans mal. En même temps ce serait simple une prépa' IM ça se saurait, hein ;)

C'est samedi - dossard 1056 - avec possibilité de suivre sur www.ironmanlive.com

Sur place jeudi, au dernier moment ou presque, le vélo sera déposé dès le lendemain. L'objectif minimal est d'avoir le ticket pour Hawaï, et pour cela je ne m'occuperais que de de moi-même Un peu comme à Francfort en 2012, en aveugle, c'est un bon moyen de ne pas faiblir, de réaliser ce que je sais faire ... et avec un soupçon de chance y'a pas de raison que cela ne se passe pas trop mal !

A bientôt  !


jeudi 8 mai 2014

Stage pays basque (+ St Pée)

Après une pause l'année dernière nous avons repris notre traditionnel stage de début mai avec les potos parigots !
Cap sur le pays basque cette année avec Bobi, Fanfan, Malikou, Narbé, Lucho et Yo . Un excellent cru avec une belle sortie longue de 165 km, pour ma part, le jeudi avec pas moins de 3000D+


Le WE était consacré aux épreuves de triathlon du côté de Saint Pée sur Nivelle. Un S par équipe le samedi et un distance M le dimanche pour quasi l'ensemble de la bande.

Retrouvez mes récits de course sur le blog de mon partenaire I-RUN.FR. C'est ici !! 

Road to Lanza  ...... 

mardi 29 avril 2014

S/équipe d'Echirolles



Pour une première avec la tunique noire du Team Argon18 c'est de l'autre côté de la France (vs Bordeaux ;)) que je me suis rendu pour un triathlon S en équipe (CLM).
En compagnie de Fred Garcia et PY Archambault nous avons 700m à faire en piscine, 16-17km à vélo et un 5 bornes à pied.
Si sur les 200 premiers mètres dans l'eau, dans les pieds de Fred, je me suis senti très bien j'ai connu ensuite un coup de moins bien et il a fallu s'arracher pour finir proprement les 500m restants.



A vélo, nous nous découvrons, le parcours peut-être piégeux et avec des objectifs sur le long approchant nous faisons de la sécurité une priorité. A titre perso un manque de serrage sur le cintre et de la selle m'a légèrement handicapé quand, sur le superbe enrobé, je me suis retrouvé avec 2 cm en moins sous les fesses et mes rajoutes sur le boyau avant :)))
Sur la belle côte du parcours je n'ai pas non plus été à la fête, le côté plus roulant qui a suivi m'a plu davantage !

A pied nous avons tenu notre rang sur ce parcours tout plat en A/R pour finir, en tout juste un peu plus d'une heure, à une très honorable 7ème place !

Résultats :  7ème / 85 arrivants



mercredi 9 avril 2014

Stage Lanzarote S-6



Et oui il faut désormais parler en semaine de ce qui nous rapproche de l'IM Lanzarote.
A 6-7 semaines de l'échéance nous sommes donc allés à 3 triathlètes reconnaître les lieux. Déjà passé par cette île en 2009 je ne me souvenais cependant pas à quel point elle pouvait être à la fois magique et redoutable pour le triathlète. Mais quel vent ! :)

Si le revêtement reste en très grande partie excellent il n'en demeure pas moins qu'il faut avoir une extrême vigilance sur certains passages. Nous saurons nous en souvenir le 17 mai pour éviter tous pépins.



La semaine précédent ce stage était allégée, ce qui tombait à pic puisque je devais me présenter au duathlon de Larochebeaucourt - support des Aquitaines de la discipline. Malheureusement, et de manière assez inexplicable, à J-3 je me suis ressenti une douleur à l'ischio gauche au point où j'avais même du mal à marcher sans boiter.
A mon grand regret je fais donc l'impasse sur cette course qui me tenait à cœur, sans pour autant sacrifier le déplacement. Cela m'a permis de voir la course des copains z'abeilles et leur titre de vice-champion d'Aquitaine de duathlon/équipe. Superbe !!




 Une fois sur l'île j'ai ressenti pendant 2 jours une pointe musculaire mais doucement celle-ci a disparu.
L'objectif de travail du stage a donc été respecté avec une belle charge - 34h effectif avec 18km nata , 510km vélo et 99km à pied. ATL & CTL ont été ravi, tiens ;)











Mis à part une p'tite crève que l'on a tous chopé durant le séjour (les écarts de T° sont assez impressionnants) c'est même en très grande forme physique et mentale que je termine ce stage, restant bien fidèle à mes caractéristiques physio finalement.


Et d'ailleurs pour me récompenser de ce beau travail la balance m'a gratifié d'un très joli -2,5kg, me trouvant quasi au poids de forme. Que du positif !




Maintenant en route pour la (presque) dernière ligne droite avec encore un WE de Pâques chargé du côté des Alpes et un stage de 4/5 jours dans le Pays Basque début mai !








lundi 10 mars 2014

10km Merignac - Lanza M-2



Et oui le soleil revient, les sorties (vélo notamment) s'allongent et les cuissots s'en prennent plein la tronche .. il n'y a pas de doute l'IM Lanzorote n'a jamais été aussi proche. Un peu plus de 2 mois, les choses vont encore bien s'accélérer en mars-avril. Pas fini d'être crevé, tiens :-/

Sur la route de la longue & âpre préparation de cette course le 10km de Mérignac-Beutre était une étape sans trop d'importance, juste accrocher un dossard et faire un peu de vitesse. Retrouvez le récit ici.

La prochaine course sera du côté de La Rochebeaucourt et Argentine à la fin du mois - Là nous passerons un step supérieur en terme d'importance puisque 1- nous serons sur un duathlon et 2- il s'agira des Championnats d'Aquitaine.

Bon sinon des news < santé > :
Mes tendons d'Achille vont beaucoup mieux. Après avoir réalisé un bilan postural et porté des talonnettes + SO de ville (qui ont, semble-t-il, provoqué des douleurs au TA D qui jusqu'alors était sain !) j'ai tout viré et soigné ces TA par ondes de choc (ODC). Et là le résultat a été très bon : 2 ans à traîner des douleurs au TA G et en 6 séances ... disparations de la gêne !
Du coup mon épaule D abîmée (tendon sus-épineux) fin d'année dernière subit le même traitement.

A bientôt !




mardi 25 février 2014

Plus à un souffle près ...



Vendredi dernier mon Argon18 E-118 faisait connaissance avec la soufflerie de Magny-Cours.
Plus que le vélo c'est la position du bonhomme, son textile + accessoires et l'endroit où placer tout le nécessaire à emmener sur du long qui fût au centre des interrogations.
Vraiment très impressionné par le gain (et donc la perte) de puissance pouvant être généré par tel ou tel positionnement. Retour à la maison avec de réels bénéfices et des axes d'optimisation à ne pas négliger.

De plus la journée dans les locaux de Aero Concept Engineering (ACE) est des plus agréable avec une équipe compétente et sympathique. Un merci particulier à Xavier pour sa disponibilité, sa gentillesse et son sens aigu du partage. Au top !!

********************



Le lendemain après-midi j'allais à nouveau prendre une bonne dose de vent en pleine face.
En effet sur les Coteaux de Bassens, bien ventés mais aussi épisodiquement sévèrement arrosés, je venais me tester sur 5km.
Comme un fait exprès pas de 5km cette année :(  Tant pis ... ce sera le 10km (2 boucles) mais avec une 1ère au taquet et une 2ème en footing de récup'.

Parti sur l'allure voulue je tiendrais environ 3km avant que le dénivelé, peu avantageux sur la seconde partie, et le vent ne viennent me rendre la tâche bien difficile sur cette fin de parcours. En même temps pour tenir le 18km/h il aurait fallu que le parcours soit tout en descente et le vent toujours dans le dos, et encore pas certain que ça aurait suffit :))
Sans préparation, tout au plus quelques minutes à allure spécifique à J-3, ce "5km" est bouclé en 17'25. En valeur absolue, pas fameux, mais qui correspond parfaitement à mon niveau et à la difficulté du parcours (vainqueur > 34').

Dimanche prochain je serai sur le 10km de Merignac-Beutre, une 1ère édition, avec la ferme intention de bien se faire mal aux bronches à nouveau.


____ Résultats ____


jeudi 6 février 2014

B&R de Cestas - février 2014


T'en as plein le c** mon Lucho ???

Le détail de la course sur le site de mon partenaire course à pied. C'est ici  avec le nouveau lien vers les résultats !

Prochaine compét' du côté de Bassens et Mérignac normalement. Pas au mieux du côté de mes tendons d'Achille donc nous allons rester prudent sur le calendrier. Mais ça bosse bien, très bien même ... en ce moment le Home-Trainer est de loin mon meilleur ami ;))

Crédit photos : XavleFlou photographie

vendredi 24 janvier 2014

Trail 15km - Jalle & Run (Martignas/jalle)

Un début de saison sous les meilleurs auspices avec une victoire sur le trail de Martignas. Confirmation de mes bonnes sensations pédestres du moment. Retrouvez le récit de la course ici




Pour la p'tite histoire, sans en avoir discuté avec le coach, j'ai participé avec mon fidèle Lucho au Bike & Run l'après-midi. Une superbe mauvaise idée aussi bien pour ma préparation que pour celle de Lucho. Plus de sérieux et de "professionnalisme" à l'avenir, c'est certain !




crédit photos : organisation

vendredi 17 janvier 2014

M-4

Et oui l'Ironman de Lanzarote est programmé dans très exactement 4 mois, déjà ... ! Du coup ça ne chôme pas, ça bosse sévère ;)
Déjà de bonnes charges d'intensité à vélo et à pied, en natation beaucoup moins. Une chute en snowboard m'a blessé à l'épaule fin décembre. Pas nagé pendant 4 semaines la reprise se fait donc en douceur, pas de panique .. là on a le temps !

Par ailleurs beaucoup moins de déplacements pro me permettent de m'occuper (enfin) de mon tendon d'Achille. Y'a bien 2 ans maintenant que j'ai assez régulièrement une sensibilité, un kyste s'est même formé ... mais bon, tant que cela ne m'empêchait pas de m'entraîner je n'avais pas pris la peine de m'en occuper sérieusement.
Avec un bilan postural, de nouvelles orthèses plantaires pour la ville et des talonnettes en plus de mes semelles orthopédique de course à pied j'ai donc fait le nécessaire en terme de prévention. Pour la guérison je devrais attaquer les ondes de choc rapidement.

Ce WE aura lieu la première compét' de l'année : un trail de 15km du côté de Martignas/Jalle

NB : retrouvez ici l'ITW i-run.fr sur mes ambitions 2014




vendredi 3 janvier 2014

Happy New Year '14


Comme il est de coutume, chers lecteurs, je vous souhaite une excellente année 2014 à vous et ceux qui vous entourent. J'espère que le plaisir sportif, mais pas que, sera bien présent pour chacun de vous.

De mon côté une grande, belle et longue année se profile (enfin j'espère !). Après vous avoir annoncé avoir rejoint les copains des Pompiers de Bordeaux Triathlon une autre importante décision s'est concrétisée en fin d'année dernière.
En 2014 je ferai parti de la Team ARGON 18 France . Comme pour l'ensemble des 15 argonautes l'objectif principal de la saison est d'être présent à Kona en octobre prochain.
Lanzarote est déjà tout proche et bien présent dans mon esprit pour, dès le mois de mai, être ultra performant.

Encore une fois Bonne Année à tous  !!!