lundi 30 novembre 2009

- Course des Anonymes - Restos du Coeur - 27 nov'09

Course en relais, par équipe de 3 ou 4 coureurs(ses), sur une distance de 18 km au total. Le parcours tracé autour du Château de Thouars (Talence) mesure 1,8km et est donc à parcourir 10 fois.
Carbon Blanc Triathlon présente une bien belle équipe sur le papier : Morgan, Dimitri, Luc et moi venons de boucler les 5km de Bordeaux avec des temps compris entre 16’29 et 17’40.



Après une reconnaissance « pluvieuse » du parcours où l’on se rend compte de la relative difficulté du parcours (passage herbeux glissant et fossé) Morgan prend le départ au pied du château, sur si court çà part forcément très vite ….
A l’issue du 1er tour, et sans surprise connaissant son niveau à pied, Morgan me passe le relais en étant aux avant-postes !



Ce n’est pas sans une certaine pression que j’entame mon tour, je sens revenir derrière moi un p’tit jeune de Cestas, je ne panique pas … même si je pars prudemment ma vitesse est déjà bien assez élevée comme çà.



Après quelques centaines de mètres, une fois dans le rythme, j’accélère légèrement tandis que derrière çà semble payer le départ en trombe. Je maintiens le rythme sans forcer sachant qu’il me reste encore 1 ou 2 relais à assurer ensuite. Assez content de moi d’avoir conservé la 1ère place, en courant à pas loin de 19 km/h, je passe le témoin virtuel à Luc. Lui-même transmettra à Dimitri pour le relais 4 …



A l’issue de ce 1er round nous avons une avance d’une vingtaine de secondes sur Bouliac Sport qui comporte dans ces rangs un certains Francis Inglès (Le boulimique de victoire dans la région).
La suite nous permettra d’accentuer très progressivement notre avance. Ceci dit nous n’avons jamais été sereins. Même lors du dernier relais, que j’ai l’honneur d’effectuer, la crainte de se faire rejoindre a bien été présente. Rassuré qu’à une cinquantaine de mètres de l’arrivée finalement, je dois avouer être pas peu fier, pour ce que représente aussi cette course par rapport au Restos du Cœur, de gagner cette course, et qui plus est avec un team de Carbon Blanc Triathlon !



Résultats : 56’21

www. courir33.net – 1ère équipe sur 216 classées



mercredi 11 novembre 2009

- 5 km des Quais de Bordeaux (33) - 11.11.2009

Première course de cette saison 2010 ce 5km. Elle sert avant tout à faire une bonne séance de vitesse/résistance et à valider 3 semaines d'une 1ère partie de cycle consacrée à la vitesse.
J'ai bien bossé durant ces 3 semaines finalement, car je partais de loin après cette coupure de 15 jours début octobre ... Il fallait donc repartir doucement, retrouver des sensations tout en augmentant progressivement la part de vitesse.
Seul hic, comme souvent, c'est au niveau du poids qu'il faut aller le chercher. En estimant un poids de forme à 72 kg (et encore je pense qu'à 70 kg je serais plus performant) c'est un beau et bon +6 que je me traîne.

Même si le cardio est un peu haut les dernières séances de vitesse sont bonnes. C'est donc confiant que je pars sur ce 5 bornes, j'imagine accrocher un 17' si tout va bien ...

Parcours plat et seulement 2 demi-tours sur un truc bien performant finalement. Le temps est exécrable, il pleut averse et la T° est de ± 9°C.
Placé en 1ère ligne sur la gauche avec 3 ou 4 gars de Carbon Blanc Tri le départ est donné à l'heure. Très vite un paquet d'une bonne dizaine de coureurs se forme, je suis placé en 3 ou 4ème position et sens déjà que le cardio monte trop vite VS tempo. 1er kil en 3'11 ... 300m après 1er demi-tour, je passe au-dessus de 180 BPM et laisse partir le groupe bien malgré moi. A posteriori je constate que c'est moi qui ait lâché et non eux qui ont accéléré ....
A partir de là pas de trop de repère, je constate juste que ma vitesse moyenne descend progressivement alors que le cardio, lui, fait l'inverse.
J'aime pas vraiment me faire mal comme je suis en train de le faire ... c'est vraiment pas cool comme sensation, mais bon çà ne dure pas longtemps, alors roule ma poule ..

Pas grand chose à raconter sur la suite, à 1km du terme je me fais doubler mais rattrape dans le même temps un gars que j'avais en point de mire ... j'allonge juste la foulée progressivement sur les derniers 500m, de toute façon je ne peux pas en faire beaucoup plus vu que depuis pas mal de temps j'ai le warning sur la zone rouge.
17'12 au final, un chouille déçu puisque je ne fais pas le temps espéré. L'analyse du cardio montre de toute façon que çà ne pouvait en être autrement : à mi-course je suis déjà à +185 BPM, en grande forme ce doit être le max atteint avant le dernier kilomètre d'un 10 bornes.

Maintenant on va continuer à bosser la vitesse, et encore la vitesse ... çà va durer encore tout 2009, et une partie de 2010, avec en point d'orgue le 10 km du XIVème (Paris) qui devrait sanctionner tout ce travail par un -34'.. Il sera alors temps de se consacrer au marathon de Barcelone.

Nb: encore un Enooooorme merci à mon pote Cyril Moreau alias Pépito pour ce nouveau bandeau que vous avez pu apprécier en (re)venant ici.





dimanche 1 novembre 2009

- Premiers objectifs

Car s'entraîner sans réellement avoir, à court et moyen terme, d'objectifs intermédiaires est difficile (c'est mon cas en tous cas) j'ai, après 3 semaines de reprise, défini plus clairement la façon dont j'allais aborder cette fin 2009 et début 2010.

Grosso modo je serai axé sur la course à pied en vue du marathon de Barcelone (mars 2010) en travaillant une bonne partie du foncier à vélo (en espérant que la météo ne soit pas dramatique les 2 mois qui viennent). Le travail à pied sera donc principalement qualitatif, j'éviterai ainsi de faire trop de kilomètres, générer de la fatigue et éventuellement me préserver d'une blessure.

Un nouveau paramètre est venu pimenter le tout, il était attendu toutefois et déjà intégré au 'Business Sporting Plan' 2010. Et oui, à partir du 09 novembre, c'est le retour triomphant dans mon vocabulaire quotidien du mot "travailler", et ce ne sera plus seulement 'travailler sa VMA', 'bosser à allures variées'. Non, non ... ce sera bien un employeur tout-beau-tout-neuf, de nouvelles missions et des responsabilités toutes fraîches. Du coup une implication à 200% sera nécessaire pour être le plus rapidement possible dans le rythme.
J'ose espérer pouvoir concilier boulot, sport et vie de famille sereinement. Ce qui somme toute est l'apanage de tout triathlète, n'est-ce pas ?





Au niveau sportif contrairement cela se traduit, à partir du 16 novembre, par un cycle de renforcement de la VMA sur 8 semaines. Dès aujourd'hui, et depuis une semaine déjà, je travaille à nouveau en intensité sur de faibles volumes (VMA courte et longue).
Ces 8 semaines nous amèneront au 11 janvier et nous serons alors à 8 semaines du marathon de Barcelone. Il sera alors temps d'attaquer le spécifique ... car j'aime bien préparer très spécifiquement une épreuve sur 8 semaines ... afin d'arriver affuté et serein sur l'épreuve catalane.
Après 8 semaines de renforcement VMA et 2 semaines de prépa' marathon j'irais me tester sur 10km (voir ci-après) car perfer sur cette distance reste toujours un défi pour moi. Là la fenêtre de tir est restreinte mais je ne perds rien à tenter ....

D'ores et déjà je me suis fixé quelques courses avec des priorités bien différentes. Elles serviront soit à remplacer une séance de spécifique soit à valider une fin de cycle :