mardi 14 février 2017

Slap again !

Quelques news concernant la SLAP LESION et de l'opération de l'épaule qui en a découlé le 23 décembre dernier.
Tout s'est bien passé, récup' au top et, qui plus est, en mode express avec des séances de kiné débutées très rapidement. Tout juste 2 semaines après l'opération, le sentant bien et étant à cran, j'ai repris le Home Trainer. Une semaine plus tard, running aux pieds, avec un bras et une épaule calés sur la poitrine, ce fût quelques foulées pleinement appréciées.

Début février passage chez le chirurgien, avec radio de contrôle, où tout à l'air nickel. C'est donc 3 ancres (une n'est pas radio-détectable) qui ont raccommodées le labrum. Par contre le tendon du long biceps qui a été coupé, trop abîmé qu'il était, n'a finalement pas été réinséré.
Avantages : la convalescence est largement plus rapide et surtout le risque de douleurs, dans les années à venir, est considérablement diminué. Inconvénient : mon biceps n'étant plus tenu que par une seul tendon (le + gros, heureusement) la perte de force sera effective (± 10% a priori) mais sûrement imperceptible.




En attendant les séances de kiné vont continuer jusque fin mars afin de retrouver toute la mobilité de l'épaule. Parallèlement j'ai entrepris de remuscler ce biceps droit qui a fondu comme neige au soleil :((
Pour le reste, et notamment les pectoraux et dorsaux, le travail de force devra attendre encore un peu (avril/mai). A cette époque il pourrait d'ailleurs être envisagé d'aller (déjà) barboter histoire de retrouver des sensations aquatiques.

En résumé, même si c'est toujours trop long, la remise sur pied est tout de même ultra-rapide vs ce qui était annoncé avant l'opération (3-4 mois sans sport, 6 mois sans nager). Et tout ceci donne évidemment quelques idées de défis, courses ou autres à venir sur la saison qui, finalement, ne sera pas blanche.
A noter un PB de prise de masse hivernale avec un +18 kg. Là aussi il va falloir travailler dur et être sérieux pour que tout se mette en place correctement .... car Demain c'est (pas) loin !






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire