mercredi 25 avril 2018

M Arcachon




Un classique de la région ce triathlon d’Arcachon et pourtant je ne l’avais jamais fait.  Il fallait réparer cette erreur en cette année 2018, et bien mal en pris car la météo a été de la partie. On fait quand même un sport d’été, triathlon ça rime forcément avec chaleur, soleil etc … Et là on a été servi. Top !

Un peu plus de 1500m de natation mais dans le sens de la marée descendante, donc ça a filé ! Comme j’ai laissé filer d’ailleurs le p’tit pack devant moi de 5/6 gars où, a posteriori, je sais figure des noms avec qui je sors ± habituellement. 20/25secondes de retard, c’est le résultat d’un moindre investissement à l’entraînement sur la natation. Mais franchement ça me convient (19ème place) et ce d’autant plus que j’ai bien géré : pas d’angoisse, de stress exacerbé et d’envie de rentrer sur la plage au bout de 100m.

Sur le vélo j’ai décidé d’y aller en mode boucher, aucun calcul ! Le hic c’est que sur les 10 premiers kilomètres les jambes ne répondent pas  Le samiste Pierre-Oliver me double dès le début et je suis incapable de le tenir à distance, fais chier .. ça m’aurait bien aidé. Par contre quand Loic du Stade Niortais me double, là avec des jambes retrouvées du côté de la Dune du Pilat, je m’accroche. On se fera un p’tit mano à mano jusqu’à la fin bien qu’il me lâcha sur les 2 ou 3 derniers km. 8ème temps vélo et gain de 11 places pour poser 8ème à T2.

A pied je suis scotché d’entrée  Déjà il fait chaud mais il y a aussi ces fameux escaliers ! On m’en avait parlé et j’peux vous dire qu’ils font mal. Une bonne cinquantaine de marche qui me défonce encore plus les jambes et me font monter le cardio comme il faut. A mi-boucle je reviens sur Loic et le remercie pour la partie de manivelles. Je croise aussi ceux qui sont un peu plus devant et ça galope bien je trouve. Retour le long de la plage des arbousiers, bien plat et je retrouve des jambes. Je double Ludo Prouzet mais sais aussi que Benji Feraud revient fort derrière.




Seconde boucle et bim, à nouveau les escaliers !! Là ils font encore bien plus mal. Benji me double juste en haute et s’envole (2ème temps à pied derrière Lionel Roye). J’ai un vrai coup de moins bien, léger coup de chaud mais aussi petite hypo naissante. Un peu moins de 3 km avant le ravito où je traîne ma peine. Un verre de Coca®, un verre d’eau et comme par magie ça repart. Et il ne faut pas traîner car mon Ludo est bien revenu et pointe là à 20/30m. Le dernier retour long de plage me fait bien mal à la g****, ça me permet de reprendre le girondin Julien Leroy et surtout de conserver 12 secondes d’avance sur Ludo. 12ème temps à pied et 2 places reprises pour terminer 6ème scratch et 2ème vétéran (7'36 du vainqueur Brice G. impressionnant sur les 3 disciplines qui a mené de bout en bout).





Un joli podium vétéran d’ailleurs, très content d’être entouré de Lionel Roye et Ludo Prouzet (13 Kona à nous 3 et j’en ai que 2 😉 ) qui sont des triathlètes exemplaires.

Regard tourné maintenant vers le L de Lacanau le 05 mai prochain qui doit me servir de répétition générale avant le Frenchman 3 semaines plus tard (26/05). Un belle start-list, de loin la + belle jusque là, preuve en est que ce Lacanau Tri Events de part sa qualité d’organisation attire de plus en plus de monde.

A bientôt

Crédit photos : Carl Dupont  / FB Team Miramont Triathlon équipe 1

1 commentaire: